Primavera – Première défaite de la saison pour la Roma face à la Fiorentina

Jusque-là invaincu, le leader romain a chuté sur la pelouse de la Fiorentina à l’occasion de la 17ème journée du championnat Primavera. Les Giallorossi se sont inclinés sur le score de 2-1.


Le onze giallorosso

Certains titulaires habituels ont fait leur retour dans le 3-5-2 de départ, d’autres ont été mis au repos et Alberto De Rossi continue ainsi son turnover pour répondre au rapide enchaînement des matchs :
🧾 Mastrantonio (G) / Ndiaye, Morichelli, Tripi (C) / Rocchetti, Faticanti, Pagano, Tahirovic, Missori / Voelkerling, Satriano.


Le match

Sous la grisaille toscane, les locaux ne vont pas tarder à prendre les devants.
Après s’être joué de Filippo Tripi sur l’aile droite, Capasso entre dans la surface et délivre un centre en retrait parfait à destination de Toci qui réussit à prendre à contrepied Davide Mastrantonio (11′ 1-0).
La Roma pense revenir au score dans la foulée grâce à Raul Morichelli mais le défenseur central giallorosso était en position de hors-jeu au moment du centre de son coéquipier Benjamin Tahirovic.
Tahirovic encore lui se retrouve à la tombée d’un corner et tente une audacieuse demi-volée qui fuit le cadre du portier florentin Andonov.
Les hommes de De Rossi mettent la pression sur leurs adversaires et commencent à les faire déjouer. Filippo Missori vient récupérer le ballon très haut dans les pieds de Favasuli et initie une belle action romaine qui est conclue par Giacomo Faticanti dont la talonnade manquera malheureusement de puissance.
Quelques minutes plus tard, Tahirovic tente sa chance de loin mais il lui manque encore un soupçon de précision.
La Viola est dominée mais est néanmoins très proche de faire le break à la suite d’un coup de billard dans la surface. Plein axe, Toci manque cette fois-ci le cadre de Mastrantonio. Ce raté va coûter cher car la Roma va égaliser immédiatement après.
C’est le géant suédois Voelkerling qui va fausser compagnie à la défense florentine et tromper Andonov du pied droit (30′ 1-1).
La Roma est récompensée de sa bonne première mi-temps mais va cependant déchanter à quelques minutes de la pause. Un coup franc florentin bien botté au second poteau trouve la tête de Seck qui remet le ballon dans l’axe. S’ensuit alors un cafouillage dont va sortir vainqueur Agostinelli qui redonne l’avantage à la Viola (43′ 2-1).

La Roma revient des vestiaires avec la ferme intention de recoller à nouveau au score. Toutefois, les occasions tardent à venir et le chronomètre joue en faveur des Florentins.
Alors que l’on s’approche des vingt dernières minutes, Voelkerling hérite du ballon sur un coup franc de l’entrant Cristian Volpato, tente sa chance dans un angle fermé mais se heurte à un Andonov attentif.
Sur le corner qui suit, Faticanti est idéalement placé pour catapulter la balle dans les filets mais son coup de tête est mal ajusté. Les Giallorossi continuent d’y croire mais les minutes passent et les occasions sont toujours aussi rares. Dans la dernière minute du temps réglementaire, l’ailier Claudio Cassano réalise un joli numéro et transperce en puissance la défense toscane. Parvenu dans la surface, il adresse un très bon centre à Luigi Cherubini qui tente alors un geste acrobatique spectaculaire. Le geste est beau mais imprécis. Quel but cela aurait été… Cette occasion sera la dernière et la Roma repart bredouille pour la première fois de la saison.


La suite

15 matchs. La Roma sera restée invaincue durant 15 matchs de championnat, soit un peu plus de cinq mois sans la moindre défaite. Quelle performance ! Cette invincibilité terminée, il va maintenant falloir se relever et repartir de l’avant. Les hommes de De Rossi vont en avoir l’occasion dès mercredi avec la réception du Genoa en match en retard de la 14ème journée. Amici Romanisti, rendez-vous à 13h00 !

Va7lupetto

La Roma è la mia vita

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.