Sergio Oliveira : « Je veux aider le Roma à grandir et à atteindre ses objectifs »

Le portugais Sergio Oliveira a été présenté officiellement à la presse ce vendredi 14 janvier 2022. Il a répondu aux différentes question des journalistes présents à Trigoria.

Traduction française AmoRoma – source : ASRoma

Te sens-tu prêt à 29 ans pour aider cette équipe et apporter une mentalité de gagnant ?

« J’ai 29 ans, j’ai déjà fait mes preuves dans le football. J’arrive à un âge mûr où je ressens aussi la responsabilité d’aider la Roma. Je veux faire de mon mieux sur et en dehors du terrain. Quant au thème de la personnalité, dont l’entraîneur a également parlé, il est normal qu’il le fasse. L’entraîneur a l’habitude de gagner, jouant toujours avec de grands joueurs. La Roma a de grands joueurs, des joueurs avec de la personnalité, je me sens un de plus avec la tâche d’aider à grandir et à atteindre nos objectifs ».

La Roma trouve également avec vous un spécialiste des coups de pied arrêtés. Vous sentez vous prêt à assumer cette responsabilité ? Devenir tireur de penalty ?

« Je tire très souvent les coups de pied arrêtés, mais c’est une décision qui appartiendra à l’entraîneur. La Roma compte déjà deux spécialistes comme Pellegrini et Veretout. Prendre le ballon pour tirer un penalty, c’est toujours prendre ses responsabilités ».

Qu’est-ce qui t’a convaincu de venir à Rome ? Et que s’est-il passé ces derniers mois à Porto ?

« Je suis un footballeur qui aime les défis. Je suis très reconnaissant à Porto et à son entraîneur de m’avoir fait grandir et de m’avoir amené à ces niveaux. Nous étions ensemble depuis cinq ans. Cette dernière a été ma meilleure saison. Je voulais un nouveau défi, une nouvelle expérience. Je n’ai pas peur de venir à Rome en prêt. Pour mériter une confirmation, je dois bien faire sur le terrain, à l’entraînement et en match. Le meilleur moyen pour rester ici le plus longtemps est de commencer à gagner des matchs ».

Y a-t-il aussi l’envie de revenir en équipe nationale ?

« Mon objectif est de revenir en équipe nationale. Le sélectionneur est au courant. Le Portugal doit gagner le premier match, puis peut-être affronter l’Italie. Le Portugal a ce qu’il faut pour disputer la prochaine Coupe du monde ».

Et si vous deviez indiquer votre meilleur rôle ? Où pensez-vous vous exprimer le mieux ?

« Ma position préférée et idéale dans un milieu de terrain à trois est dans le rôle de numéro 8. Dans le milieu de terrain à deux, dans une position plus en arrière. Mais je peux jouer partout où l’entraîneur veut mettre mes compétences à la disposition de l’équipe ».

Vous avez beaucoup voyagé dans le passé. Comment expliquez-vous votre explosion tardive ?

« Je pense que c’était un parcours normal. Nous ne sommes pas tous Mbappe à 20 ans. C’est vrai que j’ai eu quelques difficultés, mais j’ai aussi beaucoup appris. Sur et en dehors du terrain. Je me sens comme une personne complète, un footballeur complet. Je ne changerais rien de ce que j’ai faitSinon je ne serais pas le joueur et l’homme que je suis aujourd’hui ».

Quelle idée te faisais tout de Rome de loin ? Un club que tu as affronté cet été en amical.

« C’était un simple match amical estival, des matchs qui servent à retrouver la condition physique. Ensuite, c’était plus difficile. J’ai commencé à suivre la Roma à partir de ce moment-là. Aussi grâce à la présence de Mourinho et Tiago Pinto, j’ai noué une relation avec Lorenzo PellegriniLa Roma peut atteindre ses objectifs. C’est bien de penser match après match. Nous devons assumer cette responsabilité, avoir cette mentalité de gagnant. Ne ressentons pas les pressions qui nous viennent de l’extérieur. Respectez le travail des journalistes avec leurs questions, mais ayez aussi la force de les mettre de côté et de ne penser qu’à notre chemin ».

Pourquoi avez-vous choisi le numéro 27 ?

« Ca a toujours été mon numéro. Je me sens à l’aise avec ce numéro sur mon maillot ».

Quelle est la chose qui t’a le plus frappé ces jours-ci à Trigoria ?

« La qualité de l’équipe, il y a beaucoup de qualité dans ce groupe. C’est un très bon lieu de travail, les installations sont excellentes. J’ai été accueilli de la meilleure des manières par tout le monde. Merci et je suis reconnaissant. On a commencé à travailler sur les mouvements à faire sur le terrain. Avec le temps je me sentirai de plus en plus à l’aise et les choses suivront leur cours ».

Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.