Euro 2022 féminin. Toutes les romanistes convoquées.

Le 6 juillet s’approche et l’Euro 2022 en Angleterre va commencer. Les entraîneurs des sélections nationales sont en train de publier jour après jours la liste des joueuses sélectionnées.

Plusieurs romanistes on été appelées pour participer à l’Euro 2022 en Angleterre. Le tournoi qui commencera le 6 juillet avec le match Angleterre / Autriche à 21h à Old Trafford de Manchester pour terminer avec la finale du 31 juillet au Wembley de Londres.

L’édition passé, celle du 2017, a été gagné pour la première fois par les Pays Bas dans leur territoire.

Voyons donc les romanistes qui joueront la Coupe d’Europe et quelle nations vont elles représenter.


AUTRICHE

La capitaine des autrichiennes est Carina Wenninger, romanista arrivée dans la capitale la 22 juin en prêt par le Bayern Munich.

L’Autriche est inscrite dans le groupe A et ouvrira la compétition en faisant face à l’Angleterre le 6 juillet dans le premier match du tournoi.

Wenninger est la seule romanista autrichienne et, puisque elle est la capitaine de l’équipe, où comme sont nommées les autrichiennes, “Das Team” en allemand “L’Équipe”, elle aura la responsabilité de soutenir ses coéquipières pour toute la compétition.


NORVÈGE

Les “Grasshoppenne”, c’est à dire les “Sauterelles” auront comme seule romanista Sophie Román Haug et, comme l’Autriche, elles joueront dans le groupe A. Premier match face à l’Irlande du Nord le 7 juillet.

Avec Haug, il y aura également le premier Ballon d’Or de l’histoire du foot féminin : Ada Hegerberg de l’Olympique Lyonnais, sœur de l’ex romanista Andrine Hegerberg, qui n’a pas été convoquée.

Une mauvaise nouvelle pour les romanisti est l’absence de l’autre norvégienne de mister Spugna, l’attaquante Emilie Haavi.

La norvégienne de la primavera Mina Schaatun Bergersen ne sera même pas du team à cause de son jeune âge, mais elle pourra être présente à la prochaine édition, celle du 2026.


ITALIE

Les azzurre comptent une multitude des romanistes : quatre. Coach Milena Bertolini a appelé pour son armée Elisa Bartoli, Lucia Di Guglielmo, Elena Linari et Manuela Giugliano.

Présentes également, l’ex romaniste Agnese Bonfantini, la romaine Arianna Caruso, les deux maintenant à la Juventus mais également l’ex romanista Martina Piemonte de Milan et la romaine et ex romanista Flaminia Simonetti de l’Inter.

L’Italie est inscrite dans le groupe D et le 10 juillet fera face à la France au New York Stadium de Rotherham à 21h.

Toutes les autres romanistes italiennes n’ont pas reçu l’appelle de la coach Bertolini. Parmi les non convoquées, Giada Greggi et Annamaria Serturini, présentent en pré-convocation mais écartées pour la compétition.


L’Espagne n’a pas appellé Paloma Lázaro, attaquante qui après la sélection under-19 n’a jamais vu le maillot de l’équipe A, comme Emma Lind et Beata Kollmats qui n’ont jamais revêtu le maillot de la sélection A de la Suède.

Pays non qualifiée pour la compétition : la Serbie de Milica Mijatović, la Roumanie de Camelia Ceasar et de Katia Ghioc et la Slovénie de Nina Kajzba.

Trop jeune pour participer en sélection A, la française de la primavera Safia Tall.

La seule extra européenne actuellement à la Roma est la brésilienne Andressa Alves qui n’a pas été convoquées pour le Championnat Sudaméricaine qui se jouera du 8 au 30 juillet en Colombie.

Fulvio Buongiorno

Correspondant football féminin pour AmoRoma.fr Journaliste pour calciofemminile italia,

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.