Fonseca : « nous n’avons pas le droit de prendre un tel but… à 2 contre 4 » – Parme / Roma

Paulo Fonseca s’est exprimé suite à la défaite 2-0 contre Parme (19è série A). Voici ses déclarations au micro de DAZN.

Conférence de presse parue sur Asroma.com – traduite par AmoRoma.fr

Le pénalty non accordé en début de partie aurait pu changer la donne ?

« Oui, il aurait été important de marquer avant Parme. Je pense que nous nous sommes bien entré dans le match. Nous avons eu une occasion avec Dzeko, puis la première fois où Parme est arrivé devant notre but, il a marqué. Une équipe qui veut gagner et qui veut aller en Ligue des champions ne peut pas prendre un tel but. Et cela a changé la donne. Parme avait besoin de ces trois points, cela aurait pu être un match plus ouvert. Ils ont marqué, ils ont fermé et nous avons rencontré des difficultés ».

Roma semblait fatiguée : y a-t-il aussi une raison physique ?

« Je ne veux pas d’alibi. La vérité est que nous ne pouvons pas concéder de buts comme celui-ci : à deux contre quatre. Parce que cela a changé la donne. Ensuite, ils se sont abaissés et c’était plus difficile de créer des occasions avec une équipe qui défend en bloc ».

Sur le plan défensif, vous vous êtes fait surprendre dans le dos : cela vient-il du fait que vous aviez trois joueurs qui aiment défendre plus haut et qu’il manquait Smalling qui à l’inverse couvre bien ses deux autres défenseurs ?

« Non, je pense que le problème était dans le couloir central. C’était une question de concentration pour moi. Et quand on n’est pas concentré, c’est dur, car on concède des buts et ça change complètement la donne. C’est vrai qu’en première mi-temps on n’a pas fait circuler le ballon assez rapidement, comme on doit le faire. Sans vitesse dans le couloir central, il devient difficile de marquer contre une équipe qui défend bas ».

Vous avez parlé de la circulation lente du ballon. N’avez-vous pas pensé à insérer Cristante comme titulaire ?

« Nous l’avons fait. La vérité est qu’Ibanez a aussi de la qualité dans la construction. Après, nous avons changé et nous nous sommes mieux entendus avec Cristante entre les deux. Mais Bryan a fait presque tous les matchs et il était difficile de le faire jouer dès le début aujourd’hui. Mais la vérité est que nous avons fait mieux avec l’entrée de Cristante ».

La Roma a t-elle un problème de concrétisation de la part de ses attaquants ?

« Je ne pense pas que ce soit un problème d’attaquants. Aujourd’hui Dzeko a beaucoup travaillé, il a fait de bons mouvements, mais le ballon n’est pas arrivé dans de bonnes conditions aux attaquants. Et contre une équipe qui joue bas comme Parme, c’est plus difficile pour les attaquants. Si le ballon n’arrive pas bien, ce n’est pas un problème individuel, mais un problème collectif ».

Qu’avez vous dit aux joueurs après le match ?

« Je n’ai rien dit. À quelques exceptions près, je ne parle pas après les matchs. J’aime rentrer chez moi, revoir le match et en tirer des conclusions. Quoi qu’il arrive, je parle à l’équipe le lendemain. Je veux être juste avec mes joueurs ».

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires