Trabzonspor / AS Roma – Mourinho : “ça ne ressemble pas à une affiche de Conference League”

José Mourinho a donné aujourd’hui sa première conférence de presse de veille de match. La Roma débutera officiellement sa saison demain jeudi 19 aout 2021 à 19h30 sur la pelouse du Senol Gunes Spor Kompleksi Yeni Stadyum contre les turcs de Trabzonspor pour les play-offs aller de la Conference League.

Traduction française pour AmoRoma.fr – source : asroma.com

Quels sont vos sentiments à la veille du match ?

« Pour être direct et pragmatique, cela ne ressemble pas à un match de play-off de Conference League. Lorsque la Conference League a commencé en tant que projet, on craignait qu’il n’y ait pas de grands clubs. Cela ressemble à un match de Ligue Europa ou même à un match de Ligue des Champions. La Roma et Trabzonspor ont déjà joué en Ligue des Champions. Dommage que jeudi prochain l’un des deux soit hors compétition. Ce sont des équipes de qualité ».

Vous avez entraîné de grands attaquants dans votre carrière. Abraham, Mayoral et Eldor peuvent-ils devenir des tops joueurs avec votre travail ?

« Comparer est toujours faux et dangereux. Cela met une pression supplémentaire sur les joueurs. Nos attaquants sont différents les uns des autres, mais ce sont de bons joueurs. Même deux peuvent jouer ensemble. Je ne nie pas que lorsque nous avons pris Shomurodov, j’étais heureux. Ensuite, quand Dzeko est parti, je n’avais pas peur, mais j’étais un peu inquiet. Ensuite, Tiago et le club ont résolu la situation de manière fantastiqueTammy a tout gagné à Chelsea, c’est un jeune garçon à fort potentiel. Nos trois attaquants n’ont pas l’expérience de joueurs comme Ibrahimovic ou Giroud qui savent tout du football, mais nous sommes absolument confiants avec ces trois joueurs ».

Smalling ne sera pas là pour cause de blessure : Ibanez ou Kumbula joueront-ils ?

« Je peux le dire car les joueurs le savent, je n’aime pas quand les autres savent avant les joueurs. Ce n’est pas possible avec moi. Ibanez et Mancini joueront. La situation de Chris ? il a travaillé toutes les minutes de la pré-saison, du premier jour jusqu’à avant-hier. Il a très bien travaillé à chaque minute et lors du dernier match contre le Raja, sur la dernière action avant le changement et à ressenti une gêne. Nous travaillons tous ensemble à un niveau préventif ».

« L’équipe a eu un bilan négatif niveau blessures ces dernières années et nous y travaillons. Il y a des choses que nous pouvons améliorer, tous ensemble : coach, coach fitness et les joueurs sont très disponibles pour ce travail invisible que nous faisons. Nous pensons que cela peut nous donner des résultats. Pour ce petit problème de Chris c’est peut-être un déjà-vu, mais je peux dire qu’il a très bien fonctionné. Je lui fais confiance pour le projet de cette saison. Il ne jouera pas demain, peut-être qu’il ne jouera même pas dimanche, mais ce n’est pas un gros problème ».

Votre mission est de construire une mentalité de gagnant. Avez-vous vu une progression à ce sujet ? Et qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

« La volonté de travailler et s’améliorer de tout le monde. Et quand je dis tout le monde, je ne parle pas seulement des joueurs, mais de tous ceux qui travaillent au sein des services du club. Les joueurs sentent qu’autour d’eux il y a du travail, de l’envie et du professionnalisme. Il est donc plus facile de comprendre que c’est la bonne direction. Pour donner un exemple qui ne veut peut-être pas dire grand chose pour les vous, mais qui veut dire beaucoup pour moi, demain après le match on ne rentre pas à la maison, on restera tous à Trigoria parce qu’on doit se reposer, on arrivera vers 4/5 heures du matin. Cela pourrait prendre une heure en voiture pour rentrer à la maison ».

« Il y a des sacrifices à faire si on veut suivre une ligne de professionnalisme. Et cela m’a frappé de voir les bras ouverts de tout le monde. Mais je peux donner mille exemples de ce qu’ils sont prêts à faire ici. Le temps est un mot clé lorsque j’ai commencé à parler avec la proprietà. C’est un mot qui sera là jusqu’à ce que nous soyons vraiment un club hautement professionnel. Parfois, une équipe gagne quelque chose indépendamment d’un contexte. La propriété ne veut pas cela, elle veut construire. Le temps et la philosophie sont les concepts les plus importants maintenant. L’évolution sans résultats est difficile à comprendre pour les gens et difficile à vivre pour quelqu’un comme moi. Le temps sera toujours un ingrédient de notre travail, mais nous voulons bien faire les choses. Nous voulons nous améliorer et obtenir des résultats. Si vous me dites que nous n’aurons pas d’amélioration des résultats, je serais vraiment frustré ».

Quelle est votre opinion sur Trabzonspor ?

« Tout d’abord, je vois l’histoire du club, je vois l’impact dans le championnat turc et l’expérience européenne. Ensuite, je commence à analyser l’équipe. Pour ce match je vois une équipe organisée et quand je vois ça, ça veut dire que le coach est bon. Joueurs expérimentés, et donc contrairement à nous, ils fondent leur qualité sur l’expérience de nombreux joueurs. Nous avons deux mi-temps, une demain et une jeudi prochain. Nous allons tout faire pour gagner, non seulement le tour préliminaire mais aussi les deux matchs. Notre approche demain ne sera pas de penser qu’il s’agit d’un match avec une solution à l’Olimpico. Nous voulons gagner demain aussi, mais dans le respect total d’une équipe de qualité et d’expérience ».

Que pensez-vous des derniers résultats de Trabzonspor et de joueurs comme Hamsik, Gervinho et Bruno Peres ?

« Tout notre club connaît parfaitement Bruno Peres, ils connaissent ses qualités et son professionnalisme. Il peut jouer dans différentes positions et c’est une plus-value pour eux. Gervinho et Hamsik semblent ne pas avoir 34 ans, ils semblent avoir le mauvais passeport, ils ressemblent à des enfants. Gervinho joue avec liberté et peut exprimer son talent individuel, Hamsik est fondamental au milieu de terrain, il peut être dangereux et sait gérer les rythmes et jouer. Ce sont des joueurs importants, mais il y a aussi d’autres joueurs de qualité. C’est une bonne équipe. C’est bien comme ça, personne ne pourra dire que la Conférence est facile à jouer ».

Ce sera votre premier match officiel en tant qu’entraîneur de la Roma. Y a-t-il un joueur qui vous inquiète à propos de Trabzonspor ?

« Difficile dans un match comme celui-ci. Le seul doute que l’on puisse avoir est de savoir si Cornelius joue ou non en attaque. S’il ne joue pas, nous savons qui sera sur le terrain et leurs placements. Mais pas seulement l’attaque. Il y a aussi de bons éléments en défense. Vitor Hugo et Edgar sont des joueurs de football, pas seulement des défenseurs centraux. Les arrières latéraux, le gardien de but. C’est une équipe équilibrée, qui tentera également de gagner en Turquie. On ne doit pas regarder un seul joueur, mais toute l’équipe ».

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.