Fair-play financier : l’UEFA vient d’approuver la première grande réforme depuis 2010.

Par l’intermédiaire de son site Internet officiel, l’UEFA annonce que le Comité exécutif s’est réuni aujourd’hui au siège du football européen à Nyon en Suisse et a approuvé le nouveau règlement sur l’octroi de licence aux clubs de l’UEFA et la viabilité financière.

Il s’agit de la première réforme majeure du règlement financier de l’UEFA depuis son introduction en 2010. Voici les déclarations officielles

Les mots du président Ceferin

« Le premier règlement financier de l’UEFA, introduit en 2010, a atteint son objectif principal. Ils ont aidé à relever les finances du football européen au bord du gouffre et ont révolutionné la façon dont les équipes de football européen sont gérées. Cependant, l’évolution de l’industrie du football, associée aux effets financiers inévitables de la pandémie, a démontré la nécessité d’une réforme globale et de nouvelles règles sur la viabilité financière. L’UEFA a travaillé avec les parties prenantes du football européen pour développer ces nouvelles mesures afin d’aider les clubs à relever ces nouveaux défis. Ces réglementations nous aideront à protéger le jeu et à le préparer à tout choc futur potentiel tout en encourageant les investissements rationnels et en construisant un avenir plus durable pour le jeu ».


Les objectifs

« Compte tenu de son nom – Fair-play financier -, il n’est pas surprenant que l’objectif principal de la nouvelle réglementation soit d’atteindre la viabilité financière. Ces objectifs seront atteints grâce à trois piliers clés : la solvabilité, la stabilité et la maîtrise des coûts
Pour la solvabilité, la nouvelle règle sur les impayés (envers les clubs de football, les salariés, les autorités sociales/fiscales et l’UEFA) assurera une meilleure protection des créanciers. Les contrôles seront effectués tous les trimestres et il y aura moins de tolérance envers les retardataires. 
Les nouvelles exigences de revenus pour le football sont une évolution des exigences de seuil de rentabilité existantes et apporteront une plus grande capacité aux finances des clubs. Pour faciliter la mise en œuvre pour les clubs, le calcul des gains du football est similaire au calcul du résultat du match nul.
Alors que l’écart acceptable est passé de 30 millions d’euros sur trois ans à 60 millions d’euros sur trois ans, les exigences pour assurer la juste valeur des transactions, améliorer les bilans des entreprises et réduire l’endettement ont été sensiblement renforcées ».


Règle des coûts

« La plus grande innovation dans le nouveau règlement sera l’introduction d’une règle de coût d’équipe pour améliorer le contrôle des coûts en ce qui concerne les salaires des joueurs et les coûts de transfertLes statuts limitent les dépenses sur les salaires, les transferts et les dépenses des agents à 70% des revenus du club. Les évaluations seront effectuées rapidement et les violations entraîneront des sanctions financières et des mesures sportives prédéfinies ».


Entrée en vigueur

« Le nouveau règlement entrera en vigueur en juin 2022. Il y aura un déploiement progressif sur trois ans pour laisser aux clubs le temps de s’adapter ».

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.