Des Légendes Du Foot Fidèles À Un Club Comme Francesco Totti

Comme Francesco Totti, il existe des légendes du foot qui ont su montrer leur fidélité à un seul club tout au long de leur carrière. Découvrez-les ici.

Arrivé à la Roma à l’âge de 13 ans, Francesco Totti est de loin la légende la plus fidèle au maillot des jaunes et rouges. Son histoire d’amour avec ce club italien pourrait se résumer au dicton « Totti è la Roma », c’est-à-dire “Totti est la Roma”. Cependant, bien avant lui, mais aussi après, le football a connu de nombreuses autres légendes qui n’ont joué que pour un seul et unique club durant toute leur carrière.

Idolâtrés par les fans, ces légendes ont définitivement réussi à inscrire leurs noms dans les annales de leurs équipes respectives. Elles font partie d’ailleurs des icônes qui permettent au football de rayonner et d’inspirer plusieurs autres secteurs comme celui du cinéma, de la littérature, et bien entendu des jeux vidéo. Quand on parle plus précisément des jeux de casino, l’on remarque aisément que le sport roi et ses légendes sont la muse de nombreux concepteurs. Qu’il s’agisse de machines à sous, de vidéo poker ou d’une liste de jeux gratuits de roulette, vous pourrez trouver de nombreux jeux à la gloire de ce sport et des génies qu’il produit. Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon de ces légendes qui ont su marquer l’histoire de leur club de cœur de par leur fidélité.

Francesco Totti

Francesco Totti est incontestablement l’un des meilleurs exemples en termes de longévité dans un club européen. Il fait ses premiers pas à la Louve à l’âge de 16 ans et demi lors du match qui opposait l’AS Roma à la Brescia le 28 mars 1993. Ce jour-là, le club romain menait 2 à 0 et Vudajin Boskov, l’entraîneur d’alors décide de lancer le jeune Totti à la 87ème minute. Bien qu’il n’ait pas été décisif au cours de ce match, cet instant a marqué le début de la carrière d’un gamin devenu des années plus tard une véritable icône de la Roma. Au fil des saisons, il s’est imposé comme un joueur indispensable du club et a remporté plusieurs trophées aussi bien individuels que collectifs.

La saison 2006-2007 a été la plus prolifique dans sa riche carrière. Avec 30 buts marqués, il a fini comme soulier d’or européen et meilleur buteur de la Serie A. Cette même année, il gagne la coupe d’Italie. Cependant, contrairement à d’autres légendes du foot, Francesco Totti n’a remporté le Scudetto qu’une seule fois dans sa carrière, soit celui de l’année 2001. Mais n’empêche ! C’est avec de vives émotions, des pleurs, des ovations et de joie que tous les supporteurs de la Louve scandaient son nom dans l’enceinte du Stadio Olimpico le 28 mai 2017, lorsqu’il mit fin à sa carrière après plus de 23 ans passés au club. Avec le temps, il est possible de le revoir sous le maillot des jaunes et rouges dans un autre rôle, mais en attendant, Totti est le nouvel ambassadeur mondial de DigitalBits.

Paolo Maldini

Dans la présente sélection, Paolo Maldini est l’un des joueurs les plus capés en termes de trophées. Il est le fils de Cesare, ancien libéro italien faisant partie des tout premiers à brandir la coupe d’Europe 1963 sous le maillot de l’AC Milan. À l’instar de son père, Paolo a enfilé le maillot des Rossoneri pour ses premiers pas et y est resté tout au long de sa carrière footballistique. Il a été lancé par le coach Fabio Capello au cours de la saison 1984-1985 suite à la blessure de Sergio Battistini, le titulaire habituel. Ce fut là le début d’une carrière riche de plus de 900 matchs. Paolo Maldini est l’un des grands artisans de la grande domination de l’AC Milan sur le football italien et européen. Aux côtés de joueurs tels que Gennaro Gattuso, Marco Sadotti, Leonardo Nascimento ou George Weah, il a brillé sur la scène internationale pendant de nombreuses années.

Paolo Maldini a remporté plus de 25 trophées au cours de sa riche carrière. Il a joué à 8 finales de Champions League et en a gagné 5. Au total, 7 Scudetto ont été remportés par ce joueur proclamé « Roi de Milan » par les supporteurs. Les fans de l’AC Milan ont vécu de vives émotions grâce aux performances de Paolo Maldini et de sa bande de Casciavìt. Notons qu’après avoir mis fin à sa riche carrière en 2009, Maldini, fils, a pris fonction dans les instances organisationnelles du club du Milan AC en tant que Directeur Sportif. L’aventure se poursuit donc sous une autre forme.

Ryan Giggs

Formé chez les Reds Devils, Ryan Giggs fait ses premiers pas à l’âge de 17 ans sur le pelouse d’Old Trafford, et depuis ce jour il a fait montre d’une fidélité sans pareille dans le nord de l’Angleterre. Il a été repéré à l’âge de 14 ans par la légende vivante Alex Ferguson à Manchester City’s School of Excellence pendant qu’il s’amusait avec un ballon au pied. En ce moment-là, lui-même ne pouvait aucunement s’imaginer jouer pour le club rival, c’est-à-dire Manchester United. Après avoir convaincu les parents du gamin, Alex Ferguson l’intégra au centre de formation des diables rouges. Trois ans après, plus précisément le 2 mars 1991, il fait entrer en jeu le jeune gallois lors d’un match qui opposait les mancuniens face à Everton. Ce fut là, le début d’une carrière riche de 35 titres remportés et plus de 960 matchs joués.

Le magicien gallois était connu pour sa patte gauche, pour son savoir-faire et son dévouement au club. Aux côtés de nombreuses autres légendes, il a fait les beaux jours de cette équipe en étant 13 fois champion d’Angleterre, deux fois champion d’Europe (1999, 2008), 4 FA Cup, 9 Community Shield, 4 League Cups, mais aussi une Supercoupe de l’UEFA, une coupe du Monde des clubs et une coupe intercontinentale. Avec un total de 158 buts marqués au terme d’une carrière qui a pris fin en 2014, Ryan Giggs fut élu meilleur joueur de l’histoire du club mancunien par les fans et est considéré aujourd’hui à juste titre comme une légende aux côtés Bobby Charlton, Eric Cantona ou encore Paul Scholes.

Paul Scholes

Parmi ceux qui ont écrit l’histoire de Manchester United, il y a également Paul Scholes. Milieu de terrain, il fit son entrée au centre de formation de Manchester United à l’âge de 14 ans où il grandit aux côtés d’une génération de jeunes joueurs dont Beckham, Giggs, Neville et Butt. Son contrat professionnel fut signé à l’âge de 16 ans et sa carrière en pro fut lancée lors d’un match contre Port Vale en League Cup au cours de la saison de 1994-1995. Cette affiche fut conclue par une victoire 2 à 0 avec à la clé un doublé de Paul Scholes ; en voici une belle manière de lancer sa carrière en pro. Par la suite, il grapille du temps de jeu au cours de plusieurs matchs et termine avec un total de 14 buts au compteur, derrière l’autre légende du club Eric Cantona.

Paul Scholes aura disputé 718 matchs toutes compétitions confondues avec 155 buts marqués en 18 saisons sous la tunique rouge. Il arrête sa carrière le 29 mai 2011, soit 17 ans après sa venue à Manchester United, un club qui a connu comme entraîneur José Morinho, actuel coach de l’AS Rome. Cependant, contre toute attente, six mois après avoir raccroché, il revient au club de nouveau pour jouer encore deux saisons avant d’arrêter définitivement. De sa riche carrière, on retiendra un grand amour pour le cuir rond, lui qui n’aura jamais eu besoin d’un agent pour un quelconque transfert.

Carles Puyol

Quand il s’agit de mentionner les défenseurs légendaires au FC Barcelone, le nom de Carles Puyol revient certainement sur plusieurs lèvres. Né en Catalogne et formé à la Masia, il est et demeure à ce jour le joueur d’un seul club chez les blaugrana bien qu’il ne soit pas le joueur le plus capé au Barca en termes de matchs joués. Carles Puyol a fait ses premiers pas en Liga au cours de la saison 1999-2000, plus précisément le 2 octobre 1999. Il marqua les esprits de son entraîneur en apparaissant comme un jeune défenseur rugueux, solide, et sûr de lui dans la prise de décision. À partir de cet instant, il reçoit de la confiance et joue de nombreux matchs de grande importance par la suite.

Au fil des saisons, il s’est imposé comme un joueur clé dans le 11 type des entraîneurs qu’il a connu, notamment Pep Guardiola. Avec l’équipe première du FC Barcelone, Puyol a joué un total de 593 matchs toutes compétitions confondues pour 18 buts marqués et 10 saisons effectuées en tant que capitaine. Il aura remporté 16 titres, dont 3 Champions League et reçu plusieurs distinctions personnelles, notamment le prix du meilleur défenseur UEFA de l’année 2006. Contrairement à plusieurs autres légendes, Carles Puyol a dû raccrocher suite à ses nombreuses blessures qui ne lui permettaient plus d’évoluer au haut niveau.

Franco Baresi

À l’instar de Paolo Maldini, Franco Baresi est un défenseur resté fidèle à l’AC Milan tout au long de sa carrière. Il fait également partie de cette génération qui a dominé la scène internationale au cours des années 1880. Contrairement à Paolo qui a directement suivi les pas de son père Cesare, Baresi a d’abord effectué un test d’entrée au centre de formation du club rival de l’Inter de Milan à l’âge de 14 ans. Malheureusement, il a été refusé et sans perdre de temps, il passe un nouvel essai chez les milanista qui n’ont pas hésité à l’accepter. Le 23 avril 1978, il fit ses débuts sous la tunique des rouges et noirs à 17 ans et ce fut-là le commencement d’une grande histoire d’amour. Chaque saison, il a su faire montre de ses compétences aussi bien en tant que joueur que capitaine. Pour ce qui est du palmarès, il ne manque que la coupe d’Italie dans son armoire. Qu’il s’agisse des coupes d’Europe ou autres coupes d’Italie, cette légende a tout remporté avec l’AC Milan.

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.