Zaniolo : « La blessure m’a fait grandir – Le but contre Trabzonspor est un nouveau départ »

De retour en équipe nationale un an après sa blessure survenue contre les Pays-bas, Nicolò Zaniolo s’est exprimé au micro de la Rai : « Je suis très heureux d’être ici et de faire partie du groupe des champions d’Europe »

Traduction française AmoRoma.fr de l’interview faite par la Rai.

Sur l’équipe nationale ?

« A chaque fois que vous entrez ici, l’émotion est indescriptible. C’est un lieu qui est un monument de notre football. Je suis heureux d’être ici, de faire partie du groupe des champions d’Europe, de jouer et de m’entraîner avec eux. Je suis très heureux ».

Le but contre Trabzonspor ?

« Retourner à l’Olimpico et retrouver les tifosi était super, puis pour mon plus grand bonheur, le but est également venu. C’était la soirée parfaite. Un nouveau départ pour moi, j’espère qu’il y aura encore beaucoup de buts à l’avenir ».

La Blessure ?

« La première rééducation était différente, parce que c’était nouveau pour moi. La deuxième fois que je me suis blessé aux Pays-Bas, ce fut une une grosse claque, parce que je sortais de sept ou huit mois de rééducation et je savais que je devais tout recommencer. Ce fut un coup dur, mais cela a fait ressortir en moi beaucoup de choses que je ne soupçonnais pas. La Blessure m’a fait grandir en tant qu’homme et en tant que footballeur. J’ai pu voir les petites choses que je n’avais pas remarqué avant. Avant, j’allais à la salle de gym avant l’entraînement juste comme ça, mais maintenant, j’y vais, parce que sinon, je sais que je ne pourrais pas faire de mon mieux à l’entraînement. La culture du travail, le terrain, prendre soin de l’alimentation : toutes ces petites choses auxquelles je ne prêtais pas beaucoup d’attention avant. Je pense que je me suis amélioré. Vous pouvez avoir autant de talent que vous voulez, mais si il n’y a pas de travail sérieux, vous n’irez nulle part. Le travail est aussi important que le talent »

Ta photo avec Baggio ?

« Je jouais pour la Fiorentina et j’étais un ramasseur de balles et il était présent. Baggio a toujours été une idole pour moi, puis le destin nous a rapproché avec deux blessures au genou. Je voulais le poster parce que pour moi il est un exemple à suivre en tant que personne et footballeur »

La photo de l’enfant à Milan avec ton maillot pendant le confinement ?

« Pour moi, ce fut une grande émotion. Etre une idole ou en tout cas un point de référence pour les jeunes enfants signifie que les choses que vous faites sont justes. J’ai ressenti beaucoup d’émotion, puis nous nous sommes écrit avec lui et avec sa famille »

La paternité ?

« La plus grande émotion de ma vie, mais c’est quelque chose que je préfère garder pour moi »

Ta comparaison avec Totti ?

« Totti est une légende. C’était le joueur le plus fort et le plus représentatif de toute l’histoire de la Roma. Je ne peux que l’admirer, mais Totti reste Totti, avec sa carrière extraordinaire, et moi je reste moi »

Ton rapport avec Mourinho ?

« C’est un grand entraîneur, une personne charismatique sur et en dehors du terrain. Il sait fédérer un groupe. C’est une personne très facile à vivre et du point de vue de l’entraîneur, je n’ai pas besoin de le décrire. Il est une personne humble, calme, qui sait aussi être dure et dire les choses comme elles sont »

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.