Europa League : doit t-on craindre les Young Boys ?

Alors que l’équipe de la Roma partira à 10h30 en direction de la Suisse pour y affronter les Young boys jeudi soir à 18h55, on fait le point avec Giacomo Moccetti, journaliste Suisse à RSI.

Article AmoRoma – source Italienne : ASRoma.com

La capacité des installations des Young Boys est d’environ 30 000 places. Moccetti explique: “Ici, les stades peuvent être remplis jusqu’à 2/3. Le ratio tombe à 1/3 pour l’UEFA. Jeudi, dix mille personnes auraient donc pu être dans le stade”.

La décision de restreindre davantage le public crée une controverse en Suisse. “Des clubs comme les Young Boys ont investi pour rendre possible l’accès au stade en toute sécurité. Et maintenant, ils se retrouvent un plan de santé inutile.”

Quel adversaire la Roma affrontera-t-elle jeudi ?

« Les Young Boys ont remporté les trois derniers titres après de nombreuses années de jeun. En Suisse, ils ont pris la place de Bâle. Ils sont la grande puissance de notre football, même si cette année ils n’ont pas très bien commencé (2 victoires et 2 nuls jusqu’à présent. Seulement 3 buts marqués – ndlr) ».

Qu’est-ce qui a permis aux Young Boys de devenir le club Suisse le plus fort ?

« Le club investissait depuis plusieurs années, sans pouvoir s’établir. L’Autrichien Hutter (maintenant à l’Eintracht, ndlr) a était bon il y a trois ans pour trouver ce qui manquait. Une équipe très forte s’est constituée physiquement et ils ont recruté de nombreux joueurs de qualité à l’étranger, comme l’ancien de l’Ajax Sulejmani et le Français Hoarau, qui a également joué aux côtés d’Ibrahimovic au PSG . Maintenant il est à Sion. Et puis ils ont également recruté des noms moins connus, comme le Camerounais Nsame, l’attaquant actuel. La saison dernière, il a marqué 32 buts en autant de matchs. Et une autre explication des succès des Young Boys est le terrain synthétique ».

Qu’apporte le synthétique aux Young Boys ?

« De nombreuses équipes ne sont pas habituées à jouer sur le synthétique. Cela s’applique aux clubs qui évoluent en championnat Suisse mais également aux adversaires en Coupes d’Europe. Le facteur à domicile est donc très important pour les Young Boys. Sur ce terrain, personne n’arrive a être immédiatement à leur niveau ».

Erreur, le groupe n'existe pas! Vérifiez votre syntaxe! (ID: 10)

L’entraîneur Seoane préfère le 4-4-2. Pensez-vous qu’il y aura des changements contre la Roma ?

« C’est le système par lequel Seoane a gagné ces dernières années. Dernièrement, cependant, les Young Boys ont joué avec la défense à 3, où un arrière latéral est bloqué derrière tandis que l’autre pousse sur l’aile ».

Pensez-vous que le nombre de buts des Giallorossi à Benevento fait peur aux Young Boys ?

« Quand vous pensez à la Roma en Suisse, vous vous souvenez de la demi-finale de l’UEFA Champions League il y a deux ans. Cependant, je ne pense pas que les Young Boys aient très peur. Ils ont disputé plusieurs matchs en Europe et en 2018 ils ont défié la Juventus en Ligue des champions. Certes, la Roma vu contre Benevento peut faire réfléchir. Je ne pense pas cependant que Seoane va bouleverser son système en fonction de la Roma ».

Quel joueur des Young Boys la Roma devra-t-elle le plus surveiller ?

« Nsame. Mais s’il devait jouer, Sulejmani est un joueur de qualité supérieure. Il peut déclencher un but à trente mètres, il peut débloquer un match avec un coup franc. Il a maintenant vécu ses meilleures années, mais il peut encore faire la différence ».

Et quel est le joueur de la Roma que les fans des Young Boys ne voudraient pas voir sur le terrain jeudi ?

« Si on prend la Roma contre Benevento, certainement Pedro. Mais la Roma a aussi Mkhitaryan et Dzeko. Ce sont des éléments de calibre international. ».

Un pronostic ?

« Considérant que les Young Boys ne vont pas très bien, que la Roma n’est pas encore au top de sa condition et qu’ils sont joués sur le synthétique, je dirais qu’il peut y avoir un match nul avec des buts. 1-1 ou 2-2 ».

+ d’articles sur l’Europa League

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.