Henrick Mkhitaryan, l’arménien moteur diesel

Critiqué à son arrivée, Henrick Mkhitaryan commence à être un indéboulonnable du jeu de Fonseca, focus sur la montée en puissance de l’arménien. 

Henrick Mkhitaryan débarque dans la capitale début juillet 2019 après un passage compliqué à Arsenal. Son arrivée est adoubée par Francesco Totti lui même et est appréciée par les tifosi qui y voient enfin une alternative à Kluivert / Pastore/ Under/ Perotti, quatuor de joueurs régulièrement blessés en cours de saison. 

Ses débuts en Giallorosso

Dès son arrivée, Mkhitaryan part avec un handicap : si l’on sait qu’il doit jouer dans l’axe, le nombre de blessés oblige Paulo Fonseca à s’adapter et à placer l’arménien sur l’aile. Mais cela n’est rien. Sans être flamboyant, l’arménien se montre tout de suite efficace. Dans le tempo, bonne entente avec les équipiers et une bonne couverture de balle. 

Miki 700
photo : asroma.com

Néanmoins, si ses débuts sont prometteurs, ça n’est que de courte durée et l’engouement tombe très vite. En effet, pourvu que l’adversaire refuse le jeu et propose une tactique défensive, Mkhitaryan s’avère banal, ne proposant pas de solution. Mais il faut tout de même relativiser : le jeu proposé par l’équipe ne colle pas, il joue à un poste qui n’est pas le sien, il se blesse pour 3 semaine dès fin septembre et la Roma tombe souvent face à des équipes défensives. Le contexte n’est pas le bon pour s’épanouir.

La situation est telle qu’une partie des tifosi est convaincue de l’échec mercato. En cause : des prestations en demi-teinte, est fragile physiquement, a un salaire trop lourd, et un montant trop onéreux rapport qualité/prix. Personne ne serait attristé par un départ. De même, à la reprise du championnat post-lockdown, l’arménien est régulièrement titulaire, et bons nombres de tifosi cherchent encore l’origine de la confiance de Fonseca.

Bilan de sa première saison

Une saison difficile, mais qui se termine avec le score honorable de 9 buts et 6 passes décisives . Le tout en 27 rencontres toutes compétitions confondues. Pas mal pour quelqu’un qui a eu du mal à faire son trou. C’est donc dans un contexte difficile que Mkhitaryan commence sa saison 2020/2021..

Miki x3
photo : asroma.com

Et pourtant, la saison 2020/21 démarre d’une toute autre manière. En effet, voici les chiffres au 2 décembre 2020 : 

  • Impliqué dans 11 buts sur 12 match (6 goals, 5 assists) toutes compétitions confondues;
  • Marque 5 buts et 4 passes décisives en 9 matchs de série A 2020/21 (meilleur buteur du club actuellement);
  • Inscrit un doublé contre Parma, en 10 minutes;
  • Un triplé contre le CFC Genoa (le 90e de l’histoire du club);
  • Marque 5 buts en 135 minutes;
  • I inscrit le but le plus rapide de l’histoire de la Roma en Europa League, après 57 secondes de jeu.

Alors, titulaire indiscutable ? 

Antonino

⚖️ Avocat-stagiaire (Belgique)⚖️ | 🐺 CM @AsRomaFrancophone twitter depuis 2013 🐺 |

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.