Mourinho : « Bonne réaction de l’équipe. J’avais sur le banc des joueurs pour changer le match ».

José Mourinho s’est exprimé suite à la victoire 3-1 de la Roma face à Udinese obtenue ce dimanche 26 novembre 2023 à l’occasion de la 13ème journée de Serie A.

Après la première mi-temps, vous attendiez-vous à une seconde mi-temps plus calme ?

« C’est de notre faute. C’était un match facile à clôturer, nous ne l’avons pas fait et nous avons donc ouvert la porte à la réaction de l’adversaire, qui ne semblait pas avoir le pouvoir de le faire. Heureusement, et c’est tout à notre honneur, la réaction a été très forte ».

« Sur le banc – j’ai regardé à gauche et à droite – il y avait aujourd’hui des joueurs capables de changer le sens du match. Je pense que j’ai bien fait ».

« Ensuite, les garçons sur le terrain ont donné une réponse très forte. On dirait que nous aimons attaquer sous la Curva, on dirait que nous voulons battre des records de buts et de points gagnés dans les dernières minutes. Cependant, il arrive parfois que vous perdiez des points dans des jeux comme celui-ci. Lorsque votre adversaire est en difficulté, vous devez le frapper à la jugulaire et l’histoire se termine. Mais nous ne l’avons pas fait ».


Pouvez-vous nous parler de la célébration ? Vous avez serré un ramasseur de balles dans les bras et exulté “à la Mourinho”.

« J’étais ravi après le troisième but qui a clôturé le match. Avec les changements, on avait perdu l’organisation défensive sur les ballons morts, la puissance défensive, et même quand on marque à la 85e minute, il reste encore dix minutes et notre organisation ne me donnait pas une grande confiance. J’ai senti à ce moment-là que soit le match était définitivement terminé, soit il fallait souffrir. Le troisième but a clôturé le match et je me suis détendu ».

« Heureusement, c’était un enfant et non un policier, c’est la première personne que j’ai vu devant moi (l’entraîneur rit, ndlr) ».


En première mi-temps, vous avez eu beaucoup de possession de balle : l’équipe a essayé de faire le jeu. 

« Il y a une chose sur laquelle nous avons travaillé : quand on perd le ballon, la transition contre l’Udinese est difficile : ils ont plus de jambe que nous, ils sont plus intenses et plus rapides. Sur des ballons récupérés, il sont plus rapide. La solution est de ne pas perdre le ballon autant de fois et d’avoir plus confiance dans le jeu. Et nous l’avons bien fait aussi ».

« Ce que je regrette en première mi-temps, après le but, c’est qu’on sentait la fragilité de l’adversaire et c’est là qu’il fallait terminer le match ».


Encore une fois, Lukaku-Dybala-Azmoun et vous résolvez le problème : cela peut-il être une solution dès le départ ou la Roma serait-elle trop déséquilibrée ?

« Un peu déséquilibré uniquement parce que la nature de Dybala et Azmoun n’est pas celle de joueurs avec une grande discipline et une grande organisation défensive. Quand on en a un sur le terrain, on ne perd pas l’équilibre, mais quand on en a deux, c’est plus désiquilibré ». 

« Azmoun est un profil de footballeur que j’adore, mais il lui manque quand même quelque chose pour être un joueur de Mourinho en phase défensive, en transition défensive. Mais il a une qualité folle. Et aujourd’hui j’avais aussi Aouar et Belotti sur le banc, pour encore un changement. C’était un bon banc ». 


Vous êtes à trois points de la quatrième place et à un pas des huitièmes de finale de la Ligue Europa : les perspectives de la Roma commencent-elles à changer ?

« Non, je n’ai pas une grande confiance en l’état de notre âme, nous sommes toujours une équipe avec des hauts et des bas : parfois je me surprends de manière négative. Je ne veux pas faire la fête. Je dis juste que si Renato revient et si Smalling arrive fort en janvier, on donnera tout. Et nous verrons. ».


Maintenant les matchs à l’extérieur en Ligue Europa et en championnat : comment déclencher le mode “bandits” dont vous avez parlé avant le match ?

« Normalement, on naît bandit : on ne le devient pas. Moi, je suis né “bandit du football”. J’essaie d’influencer les joueurs, nous verrons si j’y arrive ».


ODDI Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr & AmoRomaTour.com ⚡ Accrédité AS Roma 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)