A la Une

Mourinho : « Un joueur n’a pas été professionnel, il devra partir en janvier »

José Mourinho s’est exprimé après le match nul 1-1 face à Sassuolo obtenu ce mercredi 09 novembre 2022 lors de la 14ème journée de série A.

Avec un peu plus d’attention, vous auriez pu ramener la victoire à la maison.

« Nous avons fait un bon match. Avec nos limites, mais en faisant notre match. Avec une attitude positive, sérieuse, après un climat pesant, deux journées difficiles et avec des joueurs tristes. Mais l’équipe voulait gagner, malgré ses limites. Elle a très bien joué, elle a très bien contrôlé un adversaire très difficile, car ils sont très rapides, jouant en contre-attaque et attaquant les espaces ».

« Et je suis désolé parce que l’effort de l’équipe a été trahi par un joueur pour une attitude non professionnelle. Il a trahi les efforts de tous les autres. Vous ne m’avez pas entendu parler comme ça d’Ibanez contre la Lazio, parce que l’attitude était au top et c’est toujours au top : l’erreur fait partie du jeu et mes joueurs savent qu’ils peuvent faire des erreurs, sans aucun problème ».

« L’attitude non professionnelle, l’attitude incorrecte envers les camarades, c’est ce que je regrette. Mais c’est un point, et c’est un point pris à l’extérieur, un résultat qu’on ne peut pas dire négatif. Et je suis content de l’attitude générale de l’équipe ».


Et quant à l’attitude des joueurs, il y en a certain qui…

« Un »


Pouvez-vous nous dire qui ?

« Non. Je l’ai déjà dit dans le vestiaire, chose que je ne fais pas souvent, car normalement, après les matchs je ne parle pas dans le vestiaire. J’avais seize joueurs sur le terrain et j’ai aimé l’attitude de quinze. Je n’ai pas aimé l’un d’eux, et je l’ai dit. Et il y en a un autre, auquel je n’ai posé que la question de savoir pourquoi il avait cette attitude aujourd’hui alors qu’il ne l’a pas habitulellement »

« Au-delà de ça, je suis content des miens. Evidemment, pas le résultat, mais ce n’est pas dramatique, ça reste positif, mais ce n’est pas ce qu’on voulait. Passons à autre chose. Il reste un match contre une grande équipe comme le Torino. Voyons si nous pouvons conclure cette période avec les trois points »


Aujourd’hui, plus que jamais, la lumière que Pellegrini et Dybala peuvent apporter a manqué.

« L’enfant (Volpato, ndlr) a essayé de le faire. Mais je ne peux pas le demander à un jeune qui, jusqu’à il y a quelques mois, jouait et s’entraînait sur un terrain en plastique, et évoluait dans un championnat très peu compétitif comme la Primavera »

« Je ne peux pas m’attendre à ce que ce gars joue à tous les matchs auxquels il joue et s’illumine. Il a bien fait et je suis content de lui : il a du talent et il a juste besoin de s’améliorer. Mais je ne peux pas m’attendre à ce qu’il prenne l’équipe sur ses épaules. En première mi-temps, Eldor (Shomurodov, ndlr) devant le but doit marquer. Nous avons ce genre de limites. Mais, en tant qu’équipe, je ne me sens pas en mesure d’en demander plus. Je suis heureux »


Un petit banc a-t-il fait du bien à Abraham ?

« Je n’aime pas évaluer les performances des attaquants en fonction des buts. Évidemment, ce sont les buts qui vous font gagner. Cependant, je ne peux pas critiquer Eldor pour avoir raté ce but, alors qu’il jouait à son plein potentiel. Et je ne peux pas reprocher à Belotti car en ce moment il manque de confiance, il lui manque de jouer à ce niveau de responsabilité supérieur et il doit s’adapter »

« Je peux vous dire que le joueur à qui j’ai posé cette question dans le vestiaire était Tammy. Au-delà du but, évidemment très important, il avait la bonne attitude : il gagnait les duels, il cherchait la profondeur, il s’abaissait, il ne perdait pas le ballon, il jouait avec confiance, il était un référent. Il a fait un bon match »


Dybala sera t-il disponible pour dimanche ?

« Je ne sais pas… c’est dur à dire. Je ne connais pas la teneur de ses messages avec l’AFA (la Fédération argentine, ndlr) et avec son entraîneur Scaloni. Je ne sais pas s’il doit jouer dimanche pour aller en Coupe du monde. Mais une chose que je sais, c’est que les joueurs qui vont à la Coupe du monde, surtout lors du dernier match, ont plus la tête là-bas qu’ici. Mais bien sûr, nous avons besoin de Paulo. Si je pouvais choisir, j’aimerais l’avoir contre le Torino ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Un commentaire

  1. José, balaie devant ta porte stp
    Rick subit tes choix et ton jeu pourri
    As Roma réveille toi dimanche contre le Torino
    Karsdorp, excellent joueur reste stp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.