Quel joueur pour remplacer Edin Dzeko ? Belotti, Icardi, Scamacca, Isak, Abraham…

Comme à chaque été depuis quelques saisons, la possibilité d’un départ d’Edin Dzeko est évoqué ces dernières heures.

Les premières négociations avortées sur le dossier Belotti courant Juillet avaient semblé entériner toute nouvelle idée de vente du bosnien. Mais c’était sans compter sur la situation que traverse l’Inter Milan actuellement. La vente imminente de Lukaku a redistribué les cartes et à ce petit jeu, c’est une nouvelle fois le nom d’Edin qui apparait comme principale piste pour lui succéder à la tête de l’attaque milanaise.

Son départ va être synonyme de nécessité de lui trouver un successeur digne de ce nom. En effet, difficile d’imaginer remplacer un joueur totalisant 119 buts en 260 matchs sous le maillot giallorosso par le seul duo Mayoral-Shomurodov.

Nous vous proposons donc un récapitulatif des différentes rumeurs évoquées ces derniers jours pour le remplacer. Entre fantasmes et pistes plausibles, nous vous laisserons juger. Les statistiques en parenthèses sont celles de leur saison dernière.

Andrea BELOTTI (27 ans – Torino – 36 matchs / 13 buts / 6 passes décisives)

Son nom est sorti dès la fin de saison, ne lui restant plus qu’une année de contrat, il Gallo arrive à un tournant de sa carrière. Faire le grand saut vers un club plus huppé ou rester dans sa zone de confort à Turin à l’image d’un Berardi à Sassuolo.
Ses statistiques parlent pour lui avec un total de 105 buts inscrits sous les couleurs du Torino pour 227 matchs disputés toutes compétitions confondues. Son profil d’attaquant de pressing capable de se sacrifier pour le collectif rentrerait parfaitement dans les critères recherchés par Mourinho pour un 9. Déjà courtisé à l’époque où il entrainait Tottenham il apparait comme la piste prioritaire pour le portugais mais hélas la demande trop importante du président du Toro, on parle de 30-35M€ pour un joueur n’ayant plus qu’une année de contrat, apparait inaccessible pour les finances romaines.
D’autant qu’au vu de l’âge de l’italien la societa pourra difficilement amortir cet investissement avec une future revente.

Mauro ICARDI (28 ans – Paris SG – 28 matchs / 13 buts / 3 passes décisives)

Un autre nom bien connu des romanisti. L’argentin avait déjà été fortement pressenti il y a deux ans avant qu’Edin Dzeko ne finisse par prolonger pendant qu’Icardi prenait le chemin du PSG en prêt.
La probable signature de Lionel Messi au PSG va pousser son compatriote encore un peu plus vers la sortie et à ce petit jeu c’est la Roma qui est venu au renseignement. Un achat parait hypothétique vu la valeur du joueur mais un prêt est évoqué.
Sportivement, Icardi est loin d’avoir convaincu à Paris. Malgré le fait d’être bien entouré, il n’a jamais su se montrer indispensable à la pointe du 11 parisien. Redoutable durant sa période interiste où il portait l’attaque de son équipe à bout de bras mais sa forme actuelle interroge. Saurait-il redevenir le joueur qu’il a été s’il retrouve la Série A ? Rien n’est moins sûr…

Alexandre LACAZETTE (30 ans – Arsenal – 43 matchs / 17 buts / 3 passes décisives)

L’ancien lyonnais qui avait été le principal bourreau de la Roma de Spalletti en Europa League il y a de cela quelques années fait depuis le bonheur des Gunners.
Un joueur qui plante ses 10-15 buts chaque saison et qui est aujourd’hui à la recherche d’un nouveau challenge avec pourquoi pas l’idée d’essayer d’accrocher un billet pour la prochaine Coupe du Monde. La piste romaine pourrait l’intéresser, son nom figurerait dans la short-liste de Tiago Pinto mais, comme toujours avec un joueur venant de Premier League, son salaire et l’échec des précédentes négociations avec les londoniens au sujet de Xhaka sont un obstacle.
Pas sûr aussi que son profil d’attaquant de profondeur intéresse particulièrement Mourinho qui possède déjà deux attaquants au profil sensiblement similaire.

Gianluca SCAMACCA (22 ans – Sassuolo – 29 matchs / 12 buts / 2 passes décisives)

Romain de naissance et produit de la formation giallorossa avant son départ surprise au PSV Eindhoven à l’âge de 15 ans, le nom de Scamacca n’est pas inconnu des romanisti.
Récupéré par Sassuolo dès 2017, il a connu deux prêts à Cremonese et Zwolle (Pays-Bas) teinté d’échec avant d’enfin s’imposer en prêt en Série B à Ascoli durant la saison 2019-2020 (35 matchs – 11 buts).
Directement reprêté au Genoa la saison dernière, il aura réussi une belle saison pour un joueur de son âge, avec un total de 8 buts en 26 matchs de championnat malgré le fait qu’il ait débuté seulement 50% de ceci comme titulaire.
Son prix abordable autour des 15M€ (ouvrant à la possibilité d’une grosse plus value) et son potentiel font qu’il serait une piste abordable pour la magica mais ce serait envoyé un signal peu ambitieux aux tifosi.

Alexander ISAK (21 ans – Real Sociedad – 44 matchs / 17 buts / 2 passes décisives)

La future star du football suédois. Annoncé comme un futur crack dès sa première saison pro à seulement 16 ans chez son club formateur du AlK Solna, il signe dès l’hiver 2017 au Borussia Dortmund. Son nom avait d’ailleurs aussi été un temps évoqué à Rome à l’époque.
Il ne trouvera pas d’espace à Dortmund et sera prêté pendant 6 mois à Willem II aux Pays-Bas, suffisant pour afficher des statistiques flatteuses avec 13 buts inscrits en 16 apparitions.
S’en suivra une vente à la Real Sociedad, club dont il fait le bonheur aujourd’hui. Le dernier Euro l’a également bien révélé aux yeux du grand public, auteur de prestations remarquées malgré le fait qu’il n’ait pas su trouver le chemin des filets.
Doté d’un physique longiligne mais d’une technique balle au pied au dessus de la moyenne il a toutes les cartes en main pour réaliser une grande carrière. S’inscrira t’elle par un passage à Rome? Difficile hélas tellement le prix demandé va être rédhibitoire pour les finances romaines.

Tammy ABRAHAM (23 ans – Chelsea – 32 matchs / 12 buts / 4 passes décisives)

Un profil qui, pour le coup, ressemblerait beaucoup à Edin Dzeko. Abraham est un roc physique, capable de jouer de son physique pour servir à la construction du jeu de ses coéquipiers.
Malgré son jeune âge il a déjà pour lui sur son CV, deux grosses saisons en Championship (49 buts en 78 matchs) et la saison 2019-2020 avec Chelsea où il a scoré 15 fois en 34 rencontres.
Comme pour Isak cette transaction s’annonce plus que compliqué au regard de la valeur marchande du joueur et de la concurrence sur son dossier de clubs comme Arsenal et l’Atalanta.

Wout WEGHORST (29 ans – VFL Wolfsburg – 41 matchs / 25 buts / 8 passes décisives)

Le géant néerlandais d’1m97 est certainement l’un des noms les plus sous-côtés du marché des attaquants européens. Sa régularité depuis le début de sa carrière est édifiante, seulement trois saisons sous la barre des 10 buts et c’était durant ses trois premières années en pro. Depuis il n’a cessé de progresser en réalisant sa meilleure saison en 2020-2021 avec 20 buts inscrits en Bundesliga. Sa régularité est d’autant plus parlante qu’elle s’est faite dans des clubs ne trustant pas les premiers rôles. Son nom a été évoqué dans les petits papiers romains au début de l’Euro, Tiago Pinto doit surement l’avoir encore dans un coin de sa tête. Son profil reste en tout cas comme l’un des plus intéressants pour remplacer Dzeko.

Haris SEFEROVIC (29 ans – Benfica- 48 matchs / 26 buts / 7 passes décisives)

Le Suisse a trouvé son épanouissement au Portugal, présentant des statistiques relativement faiblarde avant son arrivée là-bas (dépassant qu’une seule fois la barre des 3 buts dans une première division européenne avant sa signature au Benfica en 2017). Il a su depuis rattraper ce retard à l’allumage mais demeure irrégulier. Ce serait probablement la solution la moins onéreuse de cette liste mais aussi la moins sexy sur le papier.

CONCLUSION

En conclusion, on peut dire que Tiago Pinto va devoir bien anticiper ces dossiers, ou d’autres que l’on méconnait pour l’instant, avant d’acter un départ de Dzeko. Parce qu’un panic buy entrainant un recrutement trop peu ronflant pourrait bien provoquer la gronde de certains tifosi et pourquoi pas de José Mourinho lui même…
Le club était déjà dans l’incapacité financière de parvenir à conclure des pistes comme Xhaka ou Belotti avant d’avoir dépensé l’argent mis sur Viña et Shomurodov. Que va t’il en être maintenant que ces deux dernières pistes ont été conclues?
Ce ne sont pas les ressources générées par les possibles ventes des derniers indésirables qui permettront de financer la signature d’un grand nom, étant donné que nous parlons de Nzonzi, Pastore, Pedro, Olsen, Santon, Fazio, Bianda, Coric ou encore Florenzi. Des joueurs âgés et dont la valeur à cruellement chuté eu égard à leurs performances décevantes et/ou un physique incertain.
Mais ces départs permettraient de libérer considérablement la masse salariale du club pour tenter de récupérer en prêt (avec ou sans option d’achat) un joueur en difficulté dans un club plus aisé que la Roma.

Jess

🇮🇹🐺 Supporter de la Roma (depuis 2005) 🖊

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.