Suivez-nous :


AS ROMA équipe 1

Stephan El Shaarawy : “Rome est ma maison, elle me manque comme toute l’Italie”.

ElShaarawy

L’attaquant Italien, actuellement au Shanghai Shenhua, a parlé lors du #CasaSkySport : “En janvier, en raison du coronavirus, le championnat chinois a été bloqué et j’ai essayé de trouver une solution alternative avec le club pour ne pas rester immobile. Allez à l’Euro2020 était ma priorité. Maintenant je me concentre sur Shanghai. Au prochain mercato je penserais à mon futur. Coronavirus ? Nous repartons de l’avant en Chine, c’est une grande victoire. Au cours de ces semaines, je me suis investi pour aider les hôpitaux italiens. Rome est ma maison, elle me manque comme tout mon Pays

La situation en Janvier

Stephan El Shaarawy est en Chine mais son cœur, dans ce moment difficile, est toujours en Italie. L’attaquant de 1992, maintenant à Shanghai Shenhua, vit de près les situations des 2 pays les plus touchées par le coronavirus . Une situation qui, en janvier, aurait pu le ramener en Serie A: Avec cette situation, j’ai essayé, avec le club, de trouver une solution car à mon retour en janvier, ils avaient déjà commencé à reporter des championnats et des coupes, on ne savait pas quand cela repartirait. “Je ne voulais pas à quelques mois de l’Euro2020 rater l’occasion d’y participer en ne jouant pas en Chine. Maintenant je suis un joueur de Shanghai, je pense à faire de mon mieux pour cette équipe et je penserai au à mon futur au prochain mercato”.

La Chine montre l’exemple ?

La Chine et le coronavirus : ” La situation s’améliore ici, les routes se remplissent à nouveau et c’est une victoire importante pour tout le pays qui sort de cette tragique urgence – poursuit-il – Il y a eu un grand sens des responsabilités, les gens ont respecté les règles avec une grande collaboration et c’est un enseignement et un message d’espoir pour le monde entier. maintenant , je vois qu’il y a beaucoup de trafic, les gens ont commencé à sortir et je pense que cela est un signal fort . dans la période la plus tragique ici, ils ont confiné la région du Hubei avec 80 millions de personnes à la maison. A ce moment là, la situation était vraiment dramatique, on ne pouvait vraiment pas sortir. Rien que le fait de pouvoir maintenant aller au restaurant est une grande victoire”.

“Je suis engagé dans les hôpitaux italiens”

Malgré sa présence en Chine, El Shaarawy a décidé d’aider certains hôpitaux italiens dans cette lutte contre le coronavirus: “Je pensais que je devais faire quelque chose pour ce que je pensais être les trois principaux domaines, l’urgence sanitaire, la recherche et la prévention. J’ai commencé avec l’urgence, soutenir l’initiative des garçons de Savone pour l’hôpital de San Paolo , où mon frère et moi sommes nés, pour améliorer les soins intensifs. Une fois que j’ai atteint 50 mille euros, j’ai doublé le chiffre pour avoir plus de lits et nous avons atteint l’objectif. Pour la recherche, j’ai aidé Spallanzani avec Nainggolan et Pellegrini. Nous avons acheté des machines utiles en atteignant une somme suffisante pour atteindre cet objectif. Avec mes compagnons de Shanghai, nous avons acheté des millions de masques pour la prévention. ”

Elshaarawy ASROMA

“Rome est ma maison, l’Italie me manque”

El Shaarawy retrace ensuite sa carrière:A Rome, j’ai laissé tant de choses, j’ai construit non seulement un parcours dans le calcio mais bien plus encore. Je me sentais comme chez moi, ça me manque, comme toute l’Italie. Quand on est catapulté dans un monde complètement différent, il est clair que beaucoup de choses vous manquent. Mais j’ai eu la chance de revenir souvent grâce à l’équipe nationale. Grâce à elle, je n’ai jamais perdu le contact avec mon pays et ma famille. Padova a été l’une des plus belles expériences de ma vie. Je me souviens surtout de l’accolade dans les séries éliminatoires à Varese. J’avais 18 ans et avec l’arrivée de Dal Canto et le passage à 4-3-3, nous avons très bien fait. Quand j’étais à Milan, à l’inverse, jétais arrivé à un moment où il fallait changer. Je reste Milanais dans mon cœur, mais il y a eu des circonstances et des situations qui ont faites qu’il était préférable de partir. 
Les coéquipiers les plus forts? 
Ibrahimovic à Milan, Francesco Totti à Roma et Mbappé à Monaco, puis il y a Kaka qui est mon idole. 
Mon plus beau but ? Le premier but de la Ligue des champions, celui contre le Zenit avec Milan. Ensuite, avec Roma, je dirais celui à Frosinone en talonade, celui contre Chelsea et celui contre Sampdoria en lob.”

Sur les entraîneurs, il ajoute: Allegri, Spalletti et Di Francesco m’ont très bien géré. C’est la chose la plus importante pour un footballeur. Allegri était vraiment impeccable, j’étais encore au début de ma carrière mais il a su doser mon temps de jeu la première année avant de vraiment me lancer la seconde. Il en va de même pour Spalletti et Di Francesco, ils m’ont donné confiance aux bons moments “.

View this post on Instagram

Da qui 🤚🏼🇮🇹⚽️ #Gym #Home

A post shared by Stephan El Shaarawy (@stewel92) on

Sources : SkySport







Prochains matchs

29/10/20 à 21h00 : Europa League – J02
AS Roma / CSKA Sofia

01/11/20 à 10h00 : série A Primavera – J06
⚽ AS Roma U19 / Juventus U19

01/11/20 à 18h00 : série A – J06
⚽ AS Roma / Fiorentina

 

Articles récents

Connect
Inscription newsletter