Suivez-nous :
Les live AS Roma / AmoRoma.fr


Actualité du club

Tiago Pinto fait le point sur son arrivée à la Roma lors de sa première conférence de presse.

Tiago Pinto

Ce Mercredi 13 janvier 2021, le nouveau directeur général du football de l’AS Roma Tiago Pinto a tenu sa première conférence de presse depuis son arrivée au Giallorossi. Voici ses paroles.

« Je suis en train d’étudier pour améliorer ma connaissance de l’italien, donc je répondrai en portugais aujourd’hui pour être plus clair » a-t-il déclaré avant d’être soumis aux questions envoyées par les journalistes.

Conférence de presse parue sur Asroma.com – traduite par AmoRoma.fr

Quels sont vos sentiments après ces premiers jours à Rome ?

« Je suis très heureux d’être ici et très motivé par ce projet. J’avoue que les premiers jours n’ont pas été faciles, parce que j’ai été obligé de travailler de chez moi, car c’est une chose de travailler au téléphone, en vidéoconférence et une autre est de travailler sur site. Mais heureusement, je suis à Trigoria depuis hier et j’ai pu commencer à travailler en étroite collaboration avec le staff et l’entraîneur. Les premières sensations ne peuvent être que positives ».

Qu’est-ce qui vous a convaincu de quitter Benfica et de choisir Roma ?

« Comme vous le savez déjà, les journalistes italiens en ce sens ont été très bons, ils ont fait un excellent travail d’enquête. Vous connaissez ma grande histoire d’amour avec Benfica. Par conséquent, la décision de partir n’a pas été facile, mais ce qui m’a convaincu, ce sont les discussions avec Dan et Ryan Friedkin, qui m’ont expliqué leurs intentions, leur projet et ce qu’ils veulent construire. Ces discussions m’ont vraiment motivées et m’ont fait comprendre que je pouvais être un élément important pour mettre leurs idées en pratique et faire de la Roma une équipe compétitive capable de remporter des titres ».

Quelle est la feuille de route ? des investissements pour constituer une équipe capable de gagner le Scudetto la saison prochaine ou un projet à plus long terme, construit avec des jeunes qui dans quelques années pourraient avoir l’ambition de gagner quelque chose ?

« Je crois que tout le monde en Italie a déjà compris le grand effort de Dan et Ryan pour maintenir la durabilité de ce club. Il s’agit d’un projet à moyen et long terme. La durabilité dans un club est très importante, essentielle, si vous voulez gagner à l’avenir. Personne dans le football n’est capable de dresser un calendrier pour savoir quand il gagnera. Ce dont je suis sûr, c’est que notre ambition est très grande, mais c’est une ambition à moyen et long terme et surtout qui doit être quotidienne : le staff, le coach et tous ceux qui sont ici doivent faire mieux que la veille. Les joueurs doivent s’améliorer après chaque journée et leurs performances doivent s’améliorer d’un match à l’autre. Si nous sommes capables de faire cela, les résultats et les titres viendront ».

Comment se déroulent les négociations pour les joueurs que Fonseca vous a demandés et comment se passe le renouvellement de Pellegrini?

« Tout d’abord, je voudrais dire qu’avec M. Fonseca, nous n’avons pas la barrière de la langue. Quant au mercato, nous travaillons quotidiennement pour trouver les meilleures solutions pour la Roma. Je répète que c’est un projet à moyen et long terme, mais nous travaillons chaque jour avec Dan et Ryan pour rendre l’équipe plus compétitive. Quant à Pellegrini, il ne fait aucun doute – vous le verrez avec le temps, je suis une personne transparente qui aime dire la vérité – Pellegrini incarne notre projet, c’est un jeune joueur talentueux, profondément attaché à Rome. Nous ferons bientôt tout notre possible pour mener à bien ce renouvellement  ».

Un titre pourrait-il arriver dans un délai raisonnablement court ?

« J’ai déjà répondu partiellement à cette question. Je répète que dans le football et dans le sport en général, il est impossible de fixer une date à laquelle vous gagnerez. Sans entrer dans des exemples concrets, vous avez tous des cas présents en Europe ou en Italie d’équipes qui ont investi massivement dans une saison pour essayer de gagner la suivante et ça n’a pas abouti car ça ne fonctionne pas comme ça dans le football. Nous travaillons chaque jour pour rendre la Roma de plus en plus compétitive et nous sommes toujours en lice dans de nombreuses compétitions. Je suis sûr que si nous travaillons dur chaque jour, avec cet esprit d’aller plus loin, je suis sûr que nous nous rapprocherons de cet objectif  ».

Comment atteindre le double objectif de gagner en maintenant l’équilibre financier sans les ressources économiques de clubs comme la Juventus et l’Inter ?

« Je voudrais commencer par dire qu’il serait bon de porter une attention particulière aux comparaisons, car les clubs et les contextes sont différents. Ce club veut garder les meilleurs joueurs le plus longtemps possible, car nous savons tous que cela facilite l’atteinte des objectifs et la victoire des titres. Mais en même temps, nous sommes tous conscients du monde dans lequel nous vivons, des circonstances très particulières après la pandémie. Tous les clubs essaient de se réinventer. Mais ce que nous avons commencé, c’est que nous voulons faire grandir nos joueurs, les améliorer, les garder le plus longtemps possible en étant aussi compétitifs que possible  ».

Pouvez-vous confirmer que d’ici l’été, il faudra réaliser un nombre important de plus-values ​​pour être dans les paramètres du fairplay financier ?

« Encore une fois, je voudrais dire que le monde a changé, nous en sommes pleinement conscients. Tant en Italie qu’en Europe, nous connaissons l’existence de règles financières qui doivent être respectées. Mais nous sommes là pour travailler en équipe, pour trouver les meilleures solutions au bon moment, avec l’objectif clair de gagner. Gagner à moyen et long terme. Cela est vrai tant au niveau des ambitions sportives, telles que les titres, qu’au niveau des opérations de mercato, aussi bien en janvier qu’en été. Nous devons donc être conscients qu’avec la situation actuelle, nous devons tous savoir nous réinventer et c’est quelque chose que nous devons gérer  ».

Quel rôle jouera Ryan Friedkin dans les décisions du mercato ?

« Une fois de plus, je tiens à répéter qu’ici nous travaillons en équipe et qu’aucun de nous ne se sent comme une superstar. Ce n’est pas ma façon de travailler, ce n’est pas la façon dont les présidents travaillent. Mon travail quotidien concernera également le mercato, et c’est un travail que je réaliserai en contact étroit et en coordination avec Dan et Ryan, qui ont évidemment la décision finale. Nous sommes ici pour travailler et essayer de faire grandir la Roma, pour travailler en synergie avec les personnes qui travaillent actuellement à Roma et non pour que dans un certain temps on puisse dire que c’était l’idée de Tiago Pinto, c’était un achat par Tiago Pinto ».

Quel type de structure souhaitez-vous créer ? Allez vous nommer un nouveau DS ? 

« Pour être clair, personne ne sera contacté pour ce département. Mon rôle est celui de directeur général de l’ensemble du domaine sportif, en contact étroit avec les présidents. Mais je viens ici pour travailler avec toutes les personnes déjà présentes à Rome. Ma première mission est claire, c’est de faire connaissance avec ces collaborateurs pour comprendre les processus qu’ils ont mis en place et d’apporter ma contribution, sinon ma présence ici n’aurait pas beaucoup de sens. Deux concepts très clairs : travailler avec ceux qui sont déjà là et la responsabilité de la gestion de l’espace sportif, de concert avec Dan et Ryan. En ce qui concerne le département du scouting, en ce moment cela fait une différence d’avoir un département très fort, très solide. Beaucoup de choses ont changé ces dernières années, également au niveau de l’analyse des acteurs. Il est vraiment crucial qu’il y ait un scoutisme fort. Cela ne veut pas dire que les personnes déjà présentes ne le sont pas, mais ce qui est important, c’est qu’il s’agit d’un repérage pour la Roma et non pour Tiago Pinto ou Tizio ou Caio. Il sera important de disposer de la meilleure base de données possible qui nous permette de prendre les meilleures décisions possibles ».

Combien de transactions prévoyez-vous de conclure en janvier et leur nombre affectera-t-il le mercato d’été ? 

« Encore une fois, je répète que nous sommes très attentifs au mercato, nous travaillons intensément chaque jour. Peut-être qu’il y a aussi un travail invisible, que vous ne voyez pas tous les jours et qui vous permettra de faire des opérations à moyen et long terme. Pour le moment, je ne sais pas combien d’opérations nous allons faire, mais ce que je peux dire, c’est que nous travaillons déjà intensivement dans ce sens pour pouvoir mener les meilleures opérations. Au contraire, j’ajoute une promesse, je cours ce risque : à partir de maintenant jusqu’à la fin du mercato, je serai disponible pour répondre à vos questions sur ce qui a été fait et ce qui n’a pas été fait sur le mercato, afin que nos lignes soient claires ».

Que pensez-vous du football offensif de Fonseca et à quel point est-il important dans votre rôle de partager philosophiquement les idées de votre entraîneur?

« C’est vrai, j’ai travaillé avec plusieurs techniciens et je suis très fier d’avoir collaboré avec des personnes qui avaient des idées différentes. Dans le football moderne, il y a de grands entraîneurs qui s’exposent délibérément à d’autres mentalités, à d’autres philosophies pour se développer professionnellement. Paulo Fonseca sera le cinquième entraîneur avec lequel je travaillera i: je connais sa carrière au Portugal, depuis l’époque de Desportivo Aves et Pacos de Ferreira, c’est-à-dire depuis que nous étions adversaires, et je ne cache pas le fait que je m’identifie à ses idées du football offensif et dynamique, fait de possession de balle. Ses idées sont ce que nous voulons pour notre club ».

Avec les propriétaires, comment avez-vous décidé de gérer la question des commissions de mercato ?

« Je ne veux pas parler du passé. J’ai le plus grand respect pour ceux qui ont occupé mon rôle dans le passé. Je me limiterai à dire que les agents font partie du marché, nous allons honorer tous nos engagements et accorder la bonne attention à cette question ».

Commenter cette publication

You must be logged in to post a comment Login

Laisser un commentaire

Article posté par

Consultant digital marketing & Ecommerce | 🇮🇹 Rome depuis Août 2019 | 🇫🇷 originaire d'Avignon | Supporter de la Roma et amoureux de la cité éternelle.

Prochains matchs / Live

23/01/2021 à 12h30 : Série A Féminine – J12
AS Roma F / Sassuolo

23/01/2021 à 15h00 : série A – J19
AS Roma / Spezia

23/01/21 à 17h00  ▶ Live Youtube
🎙 “Le débrief avec Rabal”

25/01/21 dès 21h00 ▶ Live Instagram
🎙 “La libre Antenne 100% AS Roma

25/01/2021 à 15h00 : série A primavera – J7
SPAL / AS Roma

Articles récents

Connect
La Gazetta

Recevez chaque semaine par mail l'actualité de l'AS Roma en Français, le programme des matchs et des lives....