Roberto Mancini : « Repartir avec enthousiasme » – Florenzi : « Je suis concentré sur la Bosnie »

Ce soir à 20h45 au stade «Artemio Franchi» de Florence, les Azzurri feront leurs débuts en Ligue des Nations contre la Bosnie-Herzégovine de Dzeko.

040920 ITA 700
photo : figc.it

Il aura fallu attendre 10 long mois avant de revoir la Squadra Azzura. Le premier rendez-vous international concerne la Ligue des nations avec 2 matchs au rendez-vous (voir calendrier). La Bosnie-Herzégovine et les Pays-bas lundi. L’équipe de Mancini aborde cette deuxième édition avec un double objectif : améliorer le classement FIFA et atteindre la finale qui se jouerait en Italie si les Azzurri parvenaient à gagner le groupe. 
Roberto Mancini : « L’espoir est de recommencer comme nous avions terminé il y a 10 mois et que les supporters continuent de nous suivre. Jusqu’à présent, notre équipe nationale a bien fait, mais elle a encore une marge de progression à tous points de vue, technique et tactique, et chaque jour nous travaillons pour grandir ». Rendez-vous ce soir à 20h45 pour ce Italie / Bosnie- Herzégovine en direct sur Rai1 .

Composition probable : 4-3-3

Donnarumma | Florenzi – Bonucci – Chiellini – Biraghi | Zaniolo – Jorginho – Barella | Chiesa – Belotti – Insigne

Jusqu’au 18 novembre dernier, l’Italie avait déployé de grandes qualités et soulevé beaucoup d’enthousiasme avec comme dernier match la victoire
9-1 contre l’Arménie à Palerme. Mais le climat, par rapport à il y a dix mois, est complètement différent. Demain, il n’y aura pas de public pour soutenir l’Italie : «Bien sûr – souligne Mancini – c’est triste. Jouer dans des stades vides n’est pas très agréable. Dans le sport en général, pas seulement dans le football, les garçons, les joueurs vont sur le terrain pour se divertir, pour divertir les gens. Il me semble que nous avons atteint le moment où nous pouvons faire quelque chose de plus, j’espère vraiment voir des supporters au stade le plus tôt possible ».

Les objectifs

Mancini «La Ligue des Nations est une compétition qui nous tient à cœur. Depuis que j’entraîne l’équipe nationale – poursuit l’entraîneur – nous avons gagné 12 places. Maintenant nous devons rester parmi les 10 premiers en vue de la Coupe du monde. Nous ne pouvons prendre aucun risque, car se qualifier pour la Coupe du monde ne sera pas si simple. La Ligue des Nations est également importante car les phases finales se joueront en Italie ».

Le groupe Azzuri

Mancini travaille sur un groupe déjà formé, mais il ne ferme les portes de l’équipe nationale à personne. «Les portes restent ouvertes à tous, même à ceux qui ne sont pas ici maintenant. Le groupe est majoritairement formé, on ne déviera pas trop en vue des Championnats d’Europe, mais certains pourraient revenir. On s’attend à une année encore plus fatigante que la dernière, les joueurs jouerons de nombreux matchs en peu de temps, l’important est d’avoir des éléments interchangeables de même niveau. J’ai trouvé tout le monde en bonne condition, mais l’entraînement est une chose, jouer est une chose. Nous nous concentrerons sur celui qui a la condition physique la plus brillante et dans tous les cas, presque tout le monde jouera au minimum un des deux prochains matchs ».

Florenzi : « je suis concentré sur le match de demain »

Aux côtés de Mancini, Alessandro Florenzi. Prêt à affronter la Bosnie mais surtout un de ses coéquipiers. « Pour moi, demain Dzeko ne sera qu’un adversaire – souligne le joueur – je le saluerai avant et après, mais, s’il y a une écharpe à lui donner, je la lui donnerai et je pense qu’ il fera de même. Puis ensuite nous redeviendrons amis comme avant ».

Florenzi 700
photo : figc.it

Florenzi espère gagner le terrain: « Je ne pense qu’au match de demain et peut-être aux Pays-Bas si l’entraîneur me laisse jouer. Ensuite je me concentrerai sur mon avenir. Ce sera beau de chanter à nouveau l’hymne en plus de porter ce maillot pour notre pays, tout ceux qui l’ont déjà vécu savent à quel point c’est beau ».

+ d’articles sur la Nazionale

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires