Suivez-nous :

Actualité

Fonseca : “Les défaites ne doivent pas influencer l’avenir” [conférence de presse AS Roma / Parme ]

Fonseca Roma - Parme
photo : asroma.com

Paulo Fonseca était en conférence de presse la veille de AS Roma Parme. Voici ses réponses aux questions des journalistes.

Fonseca Roma - Parme
photo : asroma.com

Dans les choses qui n’ont pas fonctionné en 2020, il y a le manque de croissance de deux joueurs. Cengiz et Kluivert devraient commencer à être décisifs et devrions-nous en attendre davantage ?

« Je ne pense pas qu’il soit juste de parler de deux joueurs en ce moment. Je pense que nous devons tous faire mieux. Ce n’est pas quelque chose qui touche uniquement deux jeunes comme Kluivert et Cengiz. Toute l’équipe a la capacité pour mieux faire ».

Après le match à Naples, vous avez dit que vous ne changeriez pas beaucoup l’équipe. Etant donné l’absence de Smalling, Cristante sera-t-il le central d’une éventuelle défense à trois ?

« Oui, si nous jouons avec ce système, Cristante peut être une possibilité. Il n’y aura pas de Smalling et Bryan a déjà bien joué dans le match contre Parme. Il apporte également de la qualité au début de la construction. Cela peut être une solution si nous utilisons ce système ».

Comment expliquez-vous le déclin de l’équipe en 2020 ?

« Je pense que nous devons séparer les moments. Nous n’avons pas bien commencé l’année, mais nous avons récupéré avec trois victoires consécutives et nous nous sommes qualifiés pour les phases finales de la ligue Europa. Après le match contre la Sampdoria, il y a eu la défaite contre Milan. Dans l’équipe, il y a un problème sur lequel nous travaillons pour changer. Les défaites sont très pesantes et l’équipe a du mal à récupérer. Bien que la victoire ne soit pas venue contre Napoli, l’équipe a donné des signes de reprise et je pense que demain elle fera encore mieux que lors du dernier match ».

L’absence de Smalling sera-t-elle déterminante dans la configuration tactique ?

« Non, le système ne dépend pas d’un joueur. Nous verrons demain, mais cela ne dépend pas seulement d’un ».

Dans un 3-5-2, Carles Perez pourrait être aux côtés de Dzeko ? Quels changements par rapport à Kluivert ?

« Il peut jouer à ce poste, cela ne change pas grand chose, ce sont deux joueurs avec des caractéristiques différentes par rapport à Edin, ils sont plus rapides et plus dynamiques mais dans cette position ils sont similaires ».

Cela vous dérange-t-il de lire les noms d’autres entraîneurs qui pourraient vous remplacer ?

« Aucunement ».

La crise des résultats est-elle due à un retard physique par rapport aux adversaires ?

« Non, pour moi le problème n’est pas physique ».

Pourquoi, quand vous aviez une chance de gagner le match, avez-vous choisi Zaniolo qui n’a pas pu résister à l’impact ?

« Si Zaniolo est venu avec nous, cela signifie qu’il était prêt à jouer. Il n’était pas prêt pour jouer longtemps et il a fait une partie de match bonne, de 30 minutes. Il n’aurait pas pu faire plus. Il a bien joué, même s’il n’était pas dans la meilleure condition physique ».

Zaniolo est-il prêt à jouer titulaire ?

« Non, nous ne pouvons pas oublier pendant combien de temps il a été blessé, nous devons être prudent ».

Vous avez les mêmes chiffres que l’an dernier, lors du changement d’entraîneur. Comment convaincre les fans qu’il y a eu des progrès depuis la saison dernière ?

« À mon avis, il n’est pas juste de faire une comparaison avec les autres saisons. Je ne peux pas en parler parce que je ne connais pas cette réalité. Je ne connais que cette saison et nous savons tous que nous avons beaucoup changé et que nous avons bien fait beaucoup de choses. Mon souci maintenant est de recommencer à tout faire correctement. N’oublions pas que nous sommes au début d’un projet. Je connais beaucoup d’entraîneurs qui sont aujourd’hui vainqueurs dans des ligues très importantes en Europe et qui n’ont rien gagné au début ».

Ces derniers jours, vous et Mkhitaryan avez parlé d’un problème de mentalité, que s’est-il passé de ce point de vue ?

« J’ai dit qu’une chose est très importante ici, faire comprendre à l’équipe qu’une défaite n’est qu’une défaite. Il faut l’analyser et nous ne pouvons pas être satisfaits lorsque nous ne gagnons pas, mais la défaite ici ne peut pas être suffisamment lourde pour influencer l’avenir. C’est un problème et nous devons travailler pour changer cette mentalité ».

Qu’attendez-vous de Parme ?

« C’est une équipe très agressive, l’une des meilleures en contre-attaque. Je pense que demain ils joueront le contre, c’est très dangereux car ils ont des attaquants très forts. Nous devons nous attendre à un adversaire qui jouera de cette façon ».

Après le Napoli, vous avez dit que vous changeriez peu. Demain, sur quels rôles réfléchissez-vous ?

« Je ne pense pas que je vais beaucoup changer, comme je l’ai dit. Il y a la situation de Smalling, qui ne peut pas jouer, il y a Zappacosta qui a été blessé depuis longtemps et qui a maintenant fait deux matchs et ressent une gêne. Ensuite, j’ai encore deux doutes pour ce match, mais je ne changerai pas grand-chose.  ».

source : ASRoma.com







Prochains matchs

22/10/20 à 18h55 : Europa Ligue J1
⚽ Young boys / AS Roma

22/10/20 dès 21h sur YouTube
🎙Debrief du match avec Rabal

24/10/20 à 15h00 : série A Primavera
⚽ Lazio U19 / AS Roma U19

Articles récents

Connect
Inscription newsletter