La première conférence de presse de Bryan Reynolds.

Première conférence de presse en Giallorosso pour Bryan Reynolds. Le latéral américain est le deuxième renfort du mercato de janvier, après le retour de Stephan El Shaarawy

Quels sont vos objectifs et vos motivations ?

« Mes objectifs sont clairement de faire mes débuts avec ce club et de remporter des titres. Je suis très heureux d’être ici et très reconnaissant de cette opportunité qui m’est offerte ».

Quelles sont vos qualités techniques et où devez-vous vous améliorer ?

« Mes points forts sont la phase offensive et mon physique. Je suis un joueur fort et rapide. J’ai vraiment besoin d’améliorer ma phase défensive et mon positionnement. Je pense que je peux gérer des duels physiques. Mais, de toute évidence, toutes ces caractéristiques devront être adaptées au schéma tactique de la Roma ».

Qu’est-ce qui vous a amené à préférer la Roma aux autres clubs ? Est-ce vrai que vous auriez pu aller à Bénévento ?

« Je ne voudrais pas entrer trop dans les détails. Il est clair que ma famille et moi étions très heureux de l’implication de plusieurs clubs. J’ai choisi la Roma et je suis content d’avoir fait le meilleur choix. C’est l’endroit idéal pour grandir. J’aurai immédiatement l’opportunité d’être avec l’équipe première et cela aidera ma croissance, mon évolution ».

Comment vous sentez-vous physiquement après le Covid ? Serez-vous déjà prêt pour la Juventus ?

« Je vais bien, je suis en bonne santé et je suis heureux d’être ici. J’ai toujours été asymptomatique pendant ma positivité au Covid. J’étais simplement en quarantaine. Je commence à travailler avec l’équipe demain. Pour la disponibilité avec la Juventus, nous verrons ».

Où en est le football aux USA ? Atteint-il le niveau des pays européens ? Pourquoi tant de talents émergent du football américain ?

« Premièrement, la MLS se développe d’année en année. J’appellerais cela la ligue parfaite pour un niveau intermédiaire où les jeunes talents peuvent commencer à s’affirmer parce qu’évidemment, il faut du temps pour s’adapter au football professionnel et peut-être faire un saut dans le big five européen. McKennie – c’est vrai – s’impose à la Juventus, il démontre toute sa valeur, il est l’un des meilleurs milieux de terrain du moment, prouvant que le football aux États-Unis se développe et que de plus en plus de clubs européens se tournent vers les jeunes talents américains. Et la raison pour laquelle tant de talents émergent est que de plus en plus de footballeurs américains jouent dans des ligues européennes et que les enfants américains les prennent pour inspiration ».

Pensez-vous pouvoir intégrer l’équipe tout de suite ?

« Je pense qu’il me faudra un certain temps pour m’acclimater à une ligue difficile comme la Serie A et encore plus dans un club comme la Roma. Mais je ne pense pas avoir de problèmes pour m’adapter. Je vais travailler dur pour y arriver. Mon objectif est de faire quelques apparitions avant la fin de la saison ».

Combien de matchs avez-vous vu en Serie A ? Y a-t-il un joueur italien qui vous inspire ?

« En général, j’essaie de voir autant de matchs que possible des meilleures ligues européennes. Parmi les joueurs à mon poste qui jouent en Serie A, je dirais Hakimi et Cuadrado car ils sont très forts en phase offensive et je me retrouve dans leurs caractéristiques ».

Avez-vous parlé à Fonseca avant de venir ? Comment vous a-t-il convaincu de choisir Roma ?

« Oui, je lui ai parlé et il a dit qu’il était content de mon arrivée et heureux de travailler avec moi. Evidemment, le plaisir est réciproque. Il a répété que venir ici était le meilleur choix pour ma croissance. Maintenant, c’est à moi de m’intégrer au plus vite pour trouver une place dans l’équipe première et j’en suis ravi. Je suis convaincu que j’ai fait le meilleur choix ».

Dans quelle mesure les Friedkins ont-ils influencé votre choix de préférer la Roma à la Juventus ?

« J’ai parlé à Ryan, nous sommes tous les deux Texans et cela m’aidera probablement à m’installer plus rapidement. Cependant, le projet technique est la base de mon choix. C’est le meilleur endroit pour grandir, j’aurai l’opportunité d’être intégré à la première équipe et de m’entraîner avec de grands joueurs. Maintenant c’est à moi de travailler dur, de tout donner pour le club et d’essayer d’accélérer ce processus d’acclimatation ».

Pouvez-vous nous dire quelles ont été vos premières émotions à Rome ?

« Les premières impressions étaient excellentes. Prodigieux. Venant de la MLS, qui est une bonne ligue, arriver dans un grand club comme la Roma est un bond de qualité incroyable. J’ai regardé les vestiaires, le centre sportif et ma réaction a été ‘genial‘ . C’est formidable d’être ici et de voir l’Olimpico. J’étais submergé d’émotions. Je suis très content d’être ici ».

Qu’est-ce qui vous a frappé dans l’équipe ?

« Hier, j’ai vu le match contre Vérone et c’était un super match. La Roma a réussi à marquer trois buts en première période et l’équipe m’a impressionné par sa volonté et sa capacité à dominer le jeu, à contrôler la possession du ballon et la vitesse dans les transitions ».

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.