AS ROMA féminine

Milan / AS Roma – série A féminine J06. Présentation du match

Après la défaite face à la Juventus, les filles de mister Spugna affrontent les rossonere du Milan au stade Vismara pour leur faire vivre le cauchemar de la finale de la Coppa Italia du 30 mai.

Présentation du match Milan / AS Roma

🔸 Série A féminine 2021/22 – Journée 06
AC Milan (3ème – 12pts) – AS Roma (4ème – 9pts / 1 match en moins)
📅 Samedi 10 octobre 2021
⏲ 12h30
🏟 Stadio Peppino Vismara de Milan
📺 Diffusion : Timvision, Roma TV +
Diffusion sur twitter (uniquement hors Italie)


Squad List de la Roma

Gardien : Baldi, Ceasar, Ghioc
Défense: Bartoli, Battistini, Bernauer, Di Guglielmo, Linari, Pacioni, Pettenuzzo, Soffia, Swaby
Milieu: Andressa, Borini, Ciccotti, Giugliano, Greggi, Thaisa, Vigliucci
Attaque: Corelli, Glionna, Kajzba, Landa, Lázaro, Pirone, Serturini

Out : Giugliano (blessure au genou droit)

À noter qu’Annamaria Serturini a été élue cette semaine comme meilleure joueuse du mois de septembre 2021 par l’AIC, l’association italienne des joueurs et des joueuses.

De plus, la FIGC a communiqué que le match de la 4ème journée Inter-Roma sera récupéré samedi 16 octobre à 14h30 au stade Ernesto Breda de Sesto San Giovanni, dans la banlieue de Milan.

L’adversaire

Le Milan que la Roma va affronter sera un peu différent de celui de la finale de Coppa du mois de mai.

L’entraineur, mister Maurizio Ganz, a du inventer une équipe pas seulement pour le championnat de série A, mais aussi pour la Champions League. La première gardienne est devenue Laura Giuliani qui dans la saison passée était à la Juventus. Márija Korenčiová est donc passée deuxième gardienne et Noemi Fedele de l’équipe d’Empoli est également arrivée.

Changement également en défense avec les nouvelles arrivées comme Sara Andersen et Guðný Árnadóttir. L’espagnole Laia Codina ne sera pas disponible pour ce match à cause du rouge pris face au Napoli.
Mais la deuxième capitaine Laura Fusetti, la française Laura Agard, l’allemande Merle Kirschstein, Federica Rizza et Linda Tucceri Cimini seront à disposition de mister Ganz avec pour but d’arrêter l’attaque giallorosso.

Pas de changement dans le milieu rossonere. Les noms sont pratiquement le mêmes que la saison passée: Christy Grimshaw, Refiloe Jane, Greta Adami, Claudia Mauri et la dangereuse Verónica Boquete sont bien connues par les giallorosse.

L’attaque reste toujours le point de force des rossonere. Et cette saison, c’est encore plus fort.
La capitaine Valentina Giacinti sera supportée par des nouvelles arrivées comme la suisse Nina Stapelfeldt, l’ex romanista Lindsey Thomas, Serena Cortesi et Giorgia Miotto.
Avec elles, il y a toujours le cœur du Milan: Miriam Longo et Valentina Bergamaschi. Cette dernière peut jouer dans plus parties du terrain et être aussi une difficulté pour les adversaires.

Au Vismara, il faura démontrer que le cœur romanista est bien fort et que la défaite de samedi passé n’a pas ruiné le morale de l’équipe.

Les mots de capitaine Elisa Bartoli

En préparation du match, la capitaine Bartoli a parlé à Roma TV+ en donnant ses considérations sur le travail de mister Spugna.

“Sûrement le match face à la Juventus nous a laissé sensibilisation et force, parce que même si à la fin on a perdu, on a tenu tête à une grande équipe qui a gagné 4 championnats consécutifs. Nous avons donné le rythme pendant les 60 premières minutes du match. On aurait pu garder l’avantage, on aurait pu gagner, mais on n’a pas eu la force de le fermer immédiatement, d’être cyniques dans les occasions créés.

On doit donc continuer à travailler sur les petits détails pour ne pas répéter les erreurs et pour soigner les petites choses. On a pris un but grâce à un tir hors de la cage et par une balle inactive qu’on pouvait tranquillement éviter.

Donc on y est. À la différence des années passées, on est là, on peut bien faire, et on ne doit pas l’oublier.

On doit travailler sur la gestion du match, car c’est normal qu’avec cette intensité on arrive pas à jouer pour 90 minutes, surtout si sur le terrain il y a les mêmes onze.

Jouer un match avec cette haute intensité ne te donne pas la possibilité d’être toujours agressive pour 90 minutes, et c’est pour ça qu’on doit être brave sur la gestion et sur la possession. On doit comprendre quand ralentir le jeu et quand le pousser et surtout il faut comprendre qu’il faut 25 personnes pour aller gagner quelque chose et faire vraiment résultats importants.

À la fin du match, j’ai demandé à mes coéquipières de nous réunir pour saluer les supporters, car je pense qu’on a fait un beau match, intensif et fort. Donc c’était juste de sortir du terrain avec la tête haute et remercier un merveilleux public. Le cadre du Tre Fontane nous a donné force, nous a donné des sourires et tout cela nous manquait.

En comparaison aux autres saisons, cette années, c’est un championnat plus difficile, mais aussi plus beau et passionnant. Tous les matchs sont à haute intensité. Le niveau est augmenté et toutes les équipes peuvent perdre des points.

Sûrement nos matchs face à Milan, Inter et Sassuolo serton éprouvant, et la seule chose que je peux dire aux filles est de penser jour après jour, semaine après semaine, car si on les pense tous ensemble ça devient difficile.

La Juventus est passée, tête au Milan. On est forte et on sait qu’on peut le jouer tranquillement et qu’on peut le gagner. “

Elisa Bartoli

Un article de Fulvio Buongiorno pour AmoRoma.fr

Fulvio Buongiorno

Correspondant football féminin pour AmoRoma.fr Journaliste pour calciofemminile italia,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Merci de désactiver votre bloqueur de pub pour continuer à naviguer sur notre site