Mourinho après la victoire 2-1 à Empoli : « Victoire importante. Jeudi nous aurons besoin de nos tifosi ».

José Mourinho s’est exprimé après la victoire 2-1 sur la pelouse d’Empoli en match de clôture de la 6ème journée de serie A. Un match qui marque la fin d’une série de 3 matchs à l’extérieur en 9 jours.

Traduction française : AmoRoma.fr

Quel poids accordez-vous à ce succès ?

« Nous avons perdu le dernier match en championnat. Et si nous voulons être plus dramatiques, nous avons perdu les deux derniers matchs, et en perdre un troisième aurait été émotionnellement et mathématiquement difficile, car nous avions besoin de ces trois points en championnat ».

« Après le 2-1, nous avons non seulement eu le penalty, mais aussi d’autres occasions pour clore le match, et après le match, il n’a jamais pris fin : les 7 minutes de prolongation pour une équipe qui gagne 2-1 semblent une éternité. Mais après deux défaites, c’était important pour nous de gagner. Pensons maintenant à jeudi ».


Est-ce que quelque chose a changé dans la manière de jouer du block offensif de la Roma ?

« Ca a changé ‘à cause’ de Paulo. C’est un joueur d’un niveau incroyable. Et jouer avec Paulo fait évidemment changer un peu la position de Lorenzo (Pellegrini, ndlr), et sans Zaniolo encore plus, parce que sans Zaniolo on manque un peu de profondeur : c’est un joueur qui joue plus profond, qui risque plus dans des duels individuels, qui veut le ballon dans l’espace, qui attaque l’espace, qui est plus puissant que ses adversaires. Lorenzo peut jouer dans différents domaines. Quand il nous en manque un, nous sommes déjà en difficulté. Et puis, lors du dernier match, il nous a également manqué Tammy ». 

« C’est difficile de créer une grande dynamique collective, c’est plus difficile. Cependant, je dis toujours que Tammy a le potentiel pour faire plus : ce que nous voyons est bien, c’est un joueur important pour nous, mais il peut donner plus ». 

« À mon avis, un attaquant qui a de l’amplitude avec des latéraux – dans ce cas, Celik et Spinazzola – et qui a un joueur comme Paulo sur le terrain, doit être reconnaissant d’être dans cette situation. C’est une opportunité de grandir ensemble. Quand Paulo a le ballon, et que Tammy cherche de l’espace, à l’occasion du deuxième but, il le fait parce qu’il sait que Paulo peut lui donner ». 


Il me semble que vous construisez une mentalité différente au sein de l’équipe : est-ce le challenge, la mentalité ?

« Je pense qu’en terme de mentalité, nous avons grandi l’année dernière, dans la façon dont nous avons gagné la Conférence, qui est la Conférence et non la Champions, mais en termes d’évolution du groupe, d’émotions, de difficultés, la dernière année a été importante ».

« Cette année, l’attente est immédiatement très élevée car nous avons pris ce joueur phénoménal qui dans des conditions normales ne jouerait pas pour Rome, car économiquement nous n’avons pas ce potentiel de super club, mais nous continuons à grandir et nous devons aussi passer d’un niveau technique point de vue et tactique ».

« Et il faut aussi grandir car certains joueurs doivent comprendre que, pour s’améliorer, une équipe a besoin de compétitivité interne, et il y a des joueurs qui doivent savoir vivre avec ce type de compétitivité et relever leur niveau, au lieu de donner l’impression d’être un peu déprimé dans ce type de situation ».

« Une grande équipe en a besoin. Et nous sommes maintenant en Ligue Europa, qui est à un niveau au-dessus de la Conférence de l’an dernier, et ce truc de jouer les jeudis et dimanches est dur, alors que les jeudis et lundis c’est un peu plus facile, mais ensuite ça devient plus difficile : c’est une gestion vraiment compliquée. Et avec un groupe comme le nôtre, quand tu as trois, quatre, cinq blessés, tu as déjà des ennuis ».

« Juste pour parler de cette mentalité – j’aime à dire – ce que Zaniolo a fait pour être avec nous ce soir : dans des conditions normales, il n’aurait pas été ici. Il a travaillé comme un « animal », dans le sens positif, et d’une manière incroyable pour venir ce soir. Nicolò s’est rendu disponible, il a pris un risque. Il était prêt à entrer quand le score était de 1-1 et c’est un exemple de ce dont nous avons besoin ici.

« Et pour jeudi je dis aux tifosi qu’on a besoin de vous. Il me semble qu’on va jouer avec le maillot noir, quelque chose que je n’aime pas beaucoup, mais les fans doivent acheter ce maillot ».


Vous avez dit qu’Abraham a encore de la place pour grandir.

« Il doit apprendre à vivre avec BelottiLes deux doivent apprendre. Aujourd’hui, par exemple, nous avons eu un attaquant pendant 97 minutes : 75 de l’un et 22 de l’autre. Ce type de défi est ce dont nous avons besoin, à tous les postes ».


Et le Dybala de ce soir a-t-il encore une marge ?

« Je pense que l’équipe grandit avec lui et qu’il grandit avec l’équipe. En demander plus à Paulo d’un point de vue individuel, non. Il faut travailler, il faut jouer ensemble et jouer ensemble crée une dynamique qui fait qu’on joue les yeux fermés. La deuxième mi-temps est un exemple fantastique de « Je te comprends et tu me comprends », « Je veux le ballon là-bas et tu y mets le ballon ». Avec Paulo c’est facile ».


Quand la Roma dont vous rêvez apparaîtra-t-elle sur le terrain ? Combien de temps est-ce que cela prendra?

« Ça dépend aussi des autres, ça dépend de ce que font les autres. Quand on améliore notre équipe, mais je vois comment les autres travaillent pour améliorer leur équipe, cela devient toujours compliqué : votre réussite dépend toujours des autres ».

« Je dis toujours qu’il faut réfléchir match après match, on ne sait jamais ce qui se passera demain. Si un défenseur se blesse aujourd’hui, on ne peut pas jouer à trois. Nous avons ce type de problème, c’est pourquoi il est difficile de penser, au niveau de la conception, où nous voulons aller. Avançons petit à petit. Maintenant, il y a le match de jeudi, avec le maillot noir. Il faut gagner par la force ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.