A la Une

Mourinho : « Je veux avoir le droit de gagner des matchs ! ».

José Mourinho s’est exprimé à la fin du match nul 1-1 sur la pelouse du Napoli. Une égalisation obtenue par El Shaarawy dans le temps additionnel.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Quels sont vos sentiments ? Nous vous avons vu applaudir.

« Je me suis réjoui car pendant le match, il semblait impossible de sortir d’ici avec un résultat positifPas parce que mon équipe n’a pas bien joué, elle a très bien joué, et elle a aussi grandi pendant le match, mais j’ai toujours eu le sentiment qu’il serait très, très difficile – je dirais impossible – de finir le match avec un résultat positif ».

« Pour cette raison là, j’ai célébré l’égalisation de El Shaarawy. A froid, après ce que j’ai entendu pendant le match, après ce que j’ai vu dans le vestiaire… Il me paraissait impossible de sortir avec un résultat positif ».

« Je pense que mon équipe a été fantastique. Après le match de jeudi, le terrain d’aujourd’hui ressemblait à l’Everest. Mais l’équipe a été fantastique : grande qualité, grand caractère, une condition physique et mentale incroyable. On voulait plus, mais on a pris ce qu’il était possible de prendre ».


Le changement de vitesse semble correspondre à l’entrée de Mkhitaryan.

« C’est la raison pour laquelle Mkhitaryan joue toujours, à chaque minute. En analysant toutes les données qu’on a, c’est un gars qui n’est jamais suspendu, qui n’est jamais blessé et qui joue tous les matchs ».

« On s’est dit qu’en deuxième mi-temps il aurait pu faire quelque chose pour nous, mais le faire rejouer 90 minutes, lui faire faire 12 kilomètres et demi comme il le fait toujours, aurait été compliqué pour nous. Regardons Leicester hier : pour le match de Premier League, ils ont changé 9 joueurs par rapport au match avec le PSV. On a déjà joué douze matchs de Conference League les jeudis, et maintenant on passe de 12 à 14, et c’est difficile ».

« Cependant, c’est une équipe fantastique et un moment incroyable. Dès la première minute, il m’a semblé impossible de pouvoir gagner ou de sortir avec un résultat positif. Nous l’avons fait, et d’une manière absolument fantastique. Je suis extrêmement fier de ces gars ».

« Mais si vous me donnez deux secondes sans que j’en dise trop, parce que je ne veux pas trop en dire, il y a des équipes qui jouent pour gagner le Scudetto. Nous n’en faisons pas parti. Cependant, nous avons le droit de jouer pour gagner des matchs. Et aujourd’hui, il m’a semblé que ce n’était pas possible. Aujourd’hui, il m’a semblé que nous n’avions pas le droit de jouer pour gagner ce match ».

« J’ai aussi lu quelque chose dans les journaux qui disait : “Le championnat se décidera si un arbitre se trompe contre les trois qui jouent pour le Scudetto”. Mais le championnat est également décidé si les arbitres commettent des erreurs en faveur des équipes jouant le Scudetto. Et aujourd’hui, il semblait qu’il était impossible pour nous de gagner. Je ne veux pas trop parler, mais Monsieur Di Paolo, sans parler de Monsieur Di Bello… A un moment du match, j’ai eu honte d’être là ».


Y a-t-il un épisode en particulier ?

« Combien voulez-vous que je vous dise ? Deux? trois ? ou plus? D’accord, je vais vous en dire trois. Rouge à Zanoli. En première mi-temps, il doit prendre jaune, comme ce serait le cas sur n’importe quel terrain dans le monde, et en seconde mi-temps, deuxième jaune. Ensuite, le penalty non sifflé contre Zaniolo. Car oui, le gardien fait une parade, mais après le ballon est libre pour Zaniolo qui l’attaque et qui peut marquer un but, et à ce moment la, il y a contact avec le gardien. Résultat : rien ».

« Et il y a plus. Il y a beaucoup plus. Mais ça me suffit. Un peu de respect. Aujourd’hui, nous avons joué sans nos fans – aujourd’hui, le Napoli était à la maison et nous travaillons dur : je veux avoir le droit de jouer. Malheureusement, nous n’avons pas été assez bons lors de la période de croissance de l’équipe et aujourd’hui nous ne pouvons malheureusement pas nous battre pour gagner le Scudetto. Mais nous voulons nous battre pour gagner des matchsJe veux avoir le droit, samedi (avec l’Inter, ndlr), de gagner le match ».


Et pensez-vous qu’à certains moments ce droit vous a été retiré ?

« Oui oui. Oui ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.