A la Une

Mourinho : « La victoire d’une famille. Sur le terrain et dans les tribunes » Roma / Leicester

José Mourinho s’est exprimé suite à la qualification pour la 1ère finale de l’histoire de la Conference League suite à sa victoire 1-0 sur Leicester.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Vous avez beaucoup gagné, mais vous habituez-vous à de telles émotions ?

« C’est une victoire familiale. Pas seulement de la famille qui était sur le terrain et sur le banc, mais aussi de celle du stade. C’est notre plus grand mérite. Cette empathie, ce sens de la famille… On a fait un match extraordinaire ».

« Peut-être que d’autres pourront l’interpréter autrement, mais à mon avis, quand votre gardien fait deux arrêts en deux matchs de demi-finale, face à une équipe de Premier League d’une telle qualité, c’est parce qu’on a fait quelque chose de bien ».

« Je ne veux pas dire grand-chose, je veux juste dire que ces gars sont incroyables et qu’ils méritent évidemment cette finale. Mais lundi on a un match, on en a encore trois pour finir le championnat de la meilleure des manières et après il y aura la finale ».

« Je répète toujours la même histoire : on a fait un parcours fantastique pour y arriver, 14 matchs de Conference League c’est beaucoup et on l’a payé avec les points perdus en Serie A. Mais maintenant on va en finale et on veut gagner ».


Pouvons-nous définir le match de ce soir comme une fantastique bataille de football ?

« Bien sûr. Nous avons pris des risques dans notre façon de presser – nous sommes une équipe qui prend des risques – mais nous n’avons pas la capacité de le faire pendant quatre-vingt-dix minutes. C’est surtout impossible contre une équipe qui a le ballon, et qui fait tourner les joueurs. Après ça, on a baissé le bloc et on est passé en 5-3-1-1, la ligne de cinq contrôlant très bien, avec un effort incroyable des joueurs de l’entre jeu ».

« Sans Miki, ce n’était pas facile d’avoir le ballon, car les caractéristiques des joueurs sont différentes. Beaucoup de travail de Zaniolo, de Tammy… Une famille, c’est comme ça que je peux définir cette histoire d’aller en finale ».


Comment Abraham a-t-il aidé l’équipe ? Est-ce un peu le symbole de la disponibilité de vos joueurs ? 

« Tammy le sait, je refuse de dire du bien de lui. Il peut faire encore mieux et il le sait. C’est un grand joueur avec le potentiel d’être encore meilleur ».


Je parlais de la disponibilité.

« La disponibilité, tu dois l’avoir à chaque match, pas seulement lorsque nous jouons contre la Lazio ou dans un grand match d’une compétition européenne. Je veux plus de Tammy. Mais, je suis d’accord avec toi : lui et tous les autres, même ceux sur le banc, l’énergie, la souffrance, le soutien, l’empathie, la famille… Pour moi, c’est une famille ».

« Pour finir et si tu m’en laisse l’occasion, je vais parler d’un club qui est dans mon cœur et d’un entraîneur qui est mon ami : grand Real, grand Carletto (Ancelotti NDLR), maintenant on va gagner notre finale ».


Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.