Suivez-nous :

Actualité du club

Pallotta s’exprime longuement sur le covid, l’avenir du club et le rachat

Photo tirée du site 100x100napoli.it

Le président de l’AS Roma, James Pallotta, s’est exprimé lors d’une longue interview sur le site officiel du club.

Le football italien est sur le point de redémarrer. Un scénario qui ne semblait pas possible il y a deux mois.

“L’Italie a été clairement l’un des pays les plus touchés au monde en termes de victimes de Covid-19 et tout cela est très triste vu de loin. Je pense qu’il y a eu des erreurs importantes dans la manière dont les personnes les plus exposées aux risques n’ont pas été protégées. Cela s’est également produit aux États-Unis. En général, j’ai suivi la situation très attentivement.”

Les joueurs ont fait preuve d’une grande discipline pendant le confinement. Avez-vous été surpris?

Les joueurs ont été une source de fierté pour le club et ont montré de quoi ils sont faits. J’ai vu que certains joueurs d’autres équipes étaient retournés dans leur pays d’origine, mais les nôtres sont resté à Rome et je pense que cela a été utile pour assurer leur sécurité. Les nombreux rapports que j’ai reçus de Rome ont indiqué que les joueurs étaient en excellente forme et en bonne santé mentale. Je suis sûr qu’ils ont apprécié la façon dont la direction a interagi avec eux et nous avons été très satisfaits du professionnalisme dont ils ont fait preuve. J’étais satisfait de la réaction de la direction romaine à la crise. Elle a été présente non seulement pour les joueurs mais aussi pour leurs familles. Nous nous demandions constamment : “Faisons-nous assez pour les aider? Faisons-nous les bonnes choses?”.”

Dans quelle mesure était-ce important pour vous que le club se révèle être une force positive pendant la crise?

“C’est extrêmement important et je pense que nous avons été présents pour la communauté tout au long de la crise. Nous avons été en contact étroit avec la ville de Rome, nous avons fourni des appareils médicaux aux hôpitaux, aux églises et aux maisons familiales, ainsi que de la nourriture et des produits de première nécessité aux fans âgés. Mais nous nous sommes également montrés actifs dans diverses campagnes internationales. Nous voulons toujours obtenir d’excellents résultats sur le terrain mais, pour de nombreuses raisons qui parfois ne dépendent pas totalement de notre contrôle, nous n’atteignons peut-être pas les attentes que nous nous sommes fixées.
En dehors du terrain, nous avons le devoir d’avoir un impact positif et c’est notre objectif depuis mon arrivée. Quand je regarde nos actions socialement utiles, la sensibilisation des jeunes et les causes que nous promouvons et soutenons dans la ville et dans partout dans le monde, je pense que nous sommes l’un des clubs modèles dans ce sens. Pouvons-nous faire plus? Bien sûr, mais quand je regarde comment l’AS Roma et Roma Cares fonctionnent et ce qu’ils planifient, j’évalue l’impact que tout cela peut avoir sur les personnes que nous aidons, je suis fier de tout notre personnel. De toute évidence, ce n’est pas une alternative aux victoires sur le terrain, c’est quelque chose de complètement différent, mais c’est incroyablement important et les fans de la Roma dans le monde entier devraient être satisfaits de ce que notre club représente.”

Dans quelle mesure la crise générée par le COVID-19 a-t-elle eu un impact financier sur Rome?

“Tout d’abord, cela a eu un impact financier important sur le monde du football et, certainement sur les Romains. Je dirais que le Covid a même eu un impact sur notre mercato de janvier, car certains accords n’ont pas été conclus pour cette raison. Partout dans le monde, de nombreuses entreprises ont été touchées de différentes manières. Nos joueurs et managers ont été extrêmement utiles, par exemple en acceptant des réductions de salaire, mais nous ne pouvons pas nier que nous avons subi des pertes en raison de la non-collecte des billets, pour la fermeture des magasins, l’annulation des camps d’été pour les enfants, ainsi que les discussions en cours sur les revenus audiovisuels. Donc, oui, nous avons été durement touchés, mais nous parlons de l’impact financier que le Covid-19 a eu sur le football. Des milliers de personnes dans le monde ont subi une perte beaucoup plus grave, celle de leurs proches. C’est la véritable tragédie de ce COVID-19, pas la perte d’argent dans le football où il reviendra, les vies elles ne le feront pas. Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort mais, même si cela peut parfois sembler être le cas, ce n’est vraiment pas le cas. Perdre une mère, un père ou un grand-père est dévastateur, quel que soit son âge, et mes pensées vont à quiconque en a souffert.”

Il y a eu beaucoup de spéculations sur l’avenir du club récemment, mais vous avez gardé le silence. Pourquoi?

“Les gens oublient souvent que nous sommes une société cotée en bourse, donc dans la plupart des cas, il n’est tout simplement pas possible ou fonctionnel de parler de la situation de la società. Je sais que cela peut être frustrant pour certaines personnes, mais c’est la loi. Depuis neuf ans, je vois des informations divulguées au sein de la Società, d’autres inventées par des personnes qui travaillent en dehors du Club ou d’autres encore poussées par ceux qui sont loin de Rome, mais malgré le désir occasionnel de répondre, nous sommes une société cotée en bourse, donc je ne peux pas réagir à tous les commentaires ou histoires sur ce qui peut ou ne peut pas arriver. Ce que je peux dire, cependant, c’est que nous avons un groupe d’investisseurs et si quelqu’un nous contacte pour investir dans le Club ou pour l’acheter, nous avons une responsabilité fiduciaire de l’écouter et d’y répondre. Personnellement, j’estime que j’ai deux responsabilités principales: faire ce qui est le mieux pour les Romains et aussi faire ce qui est le mieux pour le groupe d’investisseurs et d’actionnaires. Nous avons investi plus de 400 millions d’euros dans ce projet, une somme considérable, toujours en essayant de faire la meilleure chose pour Rome. Je n’ai jamais pris un sou du club. Nous avons investi. Même au cours des dernières semaines. Dans le cadre de notre investissement, nous avons dépensé plus de 70 millions d’euros pour le projet de stade qui, selon mes plans, aurait dû être inauguré maintenant. Nous aurions dû jouer dans ce stade la saison prochaine. Peut-être que nous nous rapprochons à nouveau, mais combien de fois l’ai-je déjà dit ou entendu? Mais peut-être qu’avec les développements récents, nous sommes proches de l’approbation vraiment définitive. Je suis conscient qu’en ce moment, l’Italie et Rome ont besoin de ce nouveau stade et de cet investissement dans le pays “.

Vous avez été sévèrement critiqué pour avoir rejeté une offre du groupe Friedkin …

“Le groupe Friedkin nous a contactés à l’automne dernier et nous commencions à parvenir à un accord vers la fin de l’année. Nous nous sommes plongés dans les détails, dans lesquels les difficultés sont souvent cachées, mais après les modifications apportées par leurs avocats et banquiers, l’offre a commencé à devenir de moins en moins attrayante pour Rome et notre groupe d’investisseurs. La dernière offre semi-concrète que nous avons reçue, sur laquelle des détails semblent avoir fui de certains de leurs avocats ou banquiers, n’était pas du tout acceptable. Et c’est cette offre qui semble avoir beaucoup dérangé. Je ne sais pas si les gens contrariés comprennent comment un tel accord est construit, mais cela ne fonctionne pas avec le financement par le vendeur. Après tout, si je veux acheter une maison, je ne m’attends pas à ce que le vendeur réduise le prix initialement demandé pour couvrir les coûts de toutes les rénovations que j’ai en tête. Ce n’est pas ainsi que cela fonctionne. Si le groupe Friedkin avait l’argent et voulait parler à nouveau et faire une offre qui serait considérée comme acceptable par nous tous et pour les Romains, nous l’écouterions. Seraient-ils les propriétaires idéaux de Rome? Peut être. Nous ne savons pas. Je sais seulement que lorsque j’ai rejoint le Club, j’avais beaucoup à apprendre et ce ne sera pas différent pour eux. Il est donc impossible de savoir si le groupe Friedkin peut être le sauveur de Rome ou non, comme certains le pensent, ou le meilleur propriétaire. Ce qui est sûr, c’est que nous avons des gens qui continuent de nous contacter et qui veulent nous parler et, en tant que fiduciaires, nous devons les écouter “.

Êtes-vous prêt à quitter Rome?

Eh bien, en vieillissant, je pense à l’avenir et je voudrais laisser le Club entre de bonnes mains solides. Je voudrais quelqu’un qui soit un bon guide pour Rome et qui lui permette de performer comme nous le souhaitons tous. Jusque-là, nous continuons à soutenir les Romains de toutes les manières et à investir de l’argent dans le Club, pour nous assurer de participer aux compétitions les plus importants au plus haut niveau. Avec d’autres investisseurs, j’ai certainement investi plus que ce que j’avais demandé à titre personnel, car j’ai toujours essayé de faire de mon mieux pour Rome.”

Quelle offre vous amèneraient à accepter de vendre la Roma? Y a-t-il un chiffre ?

“Croyez-moi, nous ne disons pas “nous voulons faire beaucoup d’argent!”. En aucune façon. Maintenant je veux juste m’assurer que, quoi qu’il arrive à Rome, c’est le meilleur pour le Club, que ce soit avec une vente, avec un nouvel investisseur ou avec moi-même et le groupe actuel d’investisseurs. J’ai appris il y a longtemps que pour certaines personnes, peu importe ce que je dis ou fais, ou combien d’argent je mets à Rome: cela ne leur suffira jamais. C’est la vie, Je l’accepte.”

De nombreux fans sont nerveux à propos de la fenêtre du mercato d’été, compte tenue de la situation financière du club.

“En ce moment, il y a de l’incertitude partout dans le football, ce n’est certainement pas quelque chose qui ne concerne que Rome. Il y a beaucoup de composantes variables dans le football dont peuvent dépendre les investissements potentiels dans le club. Que ce soit pour le mercato de cet été ou de cet hiver, mais à la fin, nous devons faire de notre mieux pour Rome.”

Avez-vous un dernier message pour les fans?

“Je veux juste remercier la plupart des fans de continuer à nous soutenir et, quoi qu’il arrive, je continuerai à faire tout mon possible pour l’AS Roma. J’adore Rome, le Club et ses habitants. J’ai hâte de nous voir gagner à nouveau”.

Articles connexes sur ‘AS Roma, le club’







Prochains matchs

22/10/20 à 18h55 : Europa Ligue J1
⚽ Young boys / AS Roma

22/10/20 dès 21h sur YouTube
🎙Debrief du match avec Rabal

24/10/20 à 15h00 : série A Primavera
⚽ Lazio U19 / AS Roma U19

Publicité

Articles récents

Connect
Inscription newsletter