Spalletti sur Napoli – Roma : « La Roma est un piège pour nous et concernant Mourinho ».

Lundi soir, le Napoli accueillera la Roma au stadio Diego Armando Maradona. A quelques jours du match contre l’équipe de José Mourinho, l’entraineur Toscan Luciano Spalletti s’est exprimé en conférence de presse. Voici ses déclarations.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Quelque chose a-t-il changé après les victoires des Milanais ?

« Nous ne pouvons pas jouer les matchs des autres, ça devient dangereux de dépenser de l’énergie dans les matchs des autres. Nous aurions pu essayer de ne pas perdre le précédent, car cela aussi réduit nos chances. Nos intentions ne changent pas, nous essayons de gagner le match quel que soit l’adversaire ».


Y’aura t-il d’autres motivations ? Quel match va t-on voir contre la Roma ?

« C’est un piège pour nous, comme nous en sommes un pour eux. L’équipe qui gagnera est celle qui mettra le plus d’engagement, qui aura la perception du danger et qui exécutera au mieux son plan de jeu pour gagner le match. On ne gagne pas avec des ‘forza, dai, andiamo’, mais en faisant ce qu’on a à faire contre un adversaire fort ».


Contre la Roma, tous les fans se demandent : y a-t-il une chance de voir Mertens avec Osimhen ensemble ?

« C’est possible, ils l’ont déjà fait, même en seconde période contre la Fiorentina ».


Comment va Fabian ? Il n’est pas dans un bon moment physique. 

« Il va beaucoup mieux et est en chemin pour revenir au top. Fabian ressent moins l’inconfort de cette douleur à l’aine qui l’a faite souffrir et Il fait parti des possibles titulaires ».


Comment va Zielinski ? Il n’est pas au top ces derniers temps. Et concernant les blessés ?

« Di Lorenzo ne sera pas là, il reviendra au prochain match. Petagna a bien réagi pour l’instant et sera donc évalué demain mais les indications sont positives. Zielinski va bien, j’ai vu un bon entraînement aujourd’hui ».


Vous reprochez vous quelque chose ? 

« Oui, ces matchs à domicile où nous pouvions prendre des places au classement et à la place, nous avons eu des difficultés. C’est la chose qui m’a le plus fait réfléchir, mais quand cela semble très difficile, il y a toujours l’avenir qui est ouvert et la possibilité de changer quelque chose pour les opportunités restantes ».


Êtes-vous du style all-in ou faut-il encore gérer ?

« Je n’ai jamais joué au poker, je n’ai pas le temps, mais nous n’avons jamais géré. Nous sommes toujours allés de l’avant en regardant tout le monde en face pour gagner contre n’importe qui et pour créer cette mentalité de toujours gagner. Pour cela, nous en avons aussi perdu, mais nous n’avons géré et ne gérerons jamais rien pour gagner des matchs ».


Contre la Fiorentina, vous avez souvent fait des passes longues pour Osimhen, mais également pour Insigne qui n’a pas les mêmes caractéristiques. Est-ce quelque chose que vous avez voulu essayer mais qui n’a pas réussi ou est-ce leur propre initiative ? Peut-être Lozano aurait été plus adapté ?

« C’est une analyse que nous avons faite, il y a eu un peu trop de ballon lancer vers l’avant. Mais la Fiorentina est une équipe qui vous presse haut et qui ne vous laisse pas jouer avec le ballon dans les pieds. Il fallait avoir des distances plus courtes, là dessus on aurait pu faire autrement, faire du court-long et le mettre dans le dos si la distance devient grande ».


À propos de Mourinho.

« J’apprécie vraiment de Mourinho sa capacité de te faire faire ce qu’il pense. Il me rappelle mon frère Marcello (rires, ndlr). Aujourd’hui, tout le monde écrit que je ne l’ai jamais battu et c’est vrai. En ce moment il est en train de devenir une légende et gagner un match comme lui pourrait mettre cette statistique au passé. Pour bien faire, tu dois battre la légende ».


Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.