AS Roma – Sassuolo – série A féminine J07. Présentation du match

Les filles de mister Alessandro Spugna se préparent pour le dernier match du mois face à la révélation du championnat : le Sassuolo, premier en classement.

Présentation du AS Roma / Sassuolo

🔸 Série A féminine 2021/22 – Journée 07
AS Roma (5ème – 10pts) – Sassuolo (1er – 18 pts)
📅 Dimanche 31 octobre 2021
⏲ 12h30
🏟 Terrain Agostino Di Bartolomei
centre sportif Fulvio Bernardini de Trigoria, Rome
📺 Diffusion : Timvision, Roma TV +
Diffusion sur twitter (uniquement hors Italie)


Squad List de la Roma

Gardien : Baldi, Ceasar, Ghioc
Défense : Bartoli, Battistini, Bernauer, Di Guglielmo, Linari, Pacioni, Pettenuzzo, Soffia, Swaby
Milieu : Andressa, Borini, Ciccotti, Giugliano, Greggi, Thaisa, Vigliucci
Attaque : Corelli, Glionna, Kajzba, Landa, Lázaro, Pirone, Serturini

Out : Hegerberg (en phase de récuperation des croisés du genou gauche)

L’adversaire

Le travail condu jusqu’à ce moment par le club neroverde est impressionant: 6 matchs joués, 6 matchs gagnés. 16 buts marqués et seulement 3 encaissés. Sassuolo est le seul club qui se trouve à la tête du classement avec la Juventus. Les neroverdi sont la révélation de la série A 2021-2022.

La gardienne Diede Lemey démontre de se mériter les convocations pour la séléctions de la Belgique, comme la défenseur Davina Philtjens. La numéro 2 neroverde arrive à guider son rôle grace à l’expérience de l’allemande Tamar Dongus et grace à les jeunes italiennes Benedetta Orsi, Erika Santoro et Maria Filangeri.

La capitaine Alice Parisi, qui commande le centre du terrain, compte sur les internationales Mana Mihashi, japonaise, Alice Benoit, française et la tchéque Kamila Dubcová. Avec elles aussi Giada Pondini, Benedetta Brignoli, Federica Buonamassa et Martina Tomaselli.

Mais ce sont les attaquantes les plus dangéreuses. Même si la maltaise Haley Bugeja a suelement 17 ans, elle est une vraie force de la nature. Mais attention à Lana Clelland de l’Écosse avec beaucoup de preparation derrière elle.

Sofia Cantore, Claudia Ferrato et Michela Cambiaghi complêtent la rose de l’équipe.

À signaler que le 29 octobre le club émiliaine à annonce l’arrivé d’une autre milieuse japonaise: Nanoka Iriguchi qui pourra faire sa première apparition en Italie contre la Roma.

L’avoir perdu la qualification à la Champions League à la dernière journée de la saison passée à donner à mister Gianpiero Piovani la volonté de combattre pour les premières deux positions. Seule la Juventus, pour le moment, semble avoir la même force. C’est à dire que à Trigoria ça ne sera pas un match simple.

Les giallorosse auront la possibilité de jouer avec deux ex du Sassuolo: Tecla Pettenuzzo, qui a joué 22 matches en neroverde en faisand un seul but, et Valeria Pirone, qui a réalisé 10 buts en 22 apparitions avec le club émiliain dans la saison passée.

En plus, si capitain Elisa Bartoli jouera, sera son match numéro 60 avec le club de son cœur. Même chose pour Camelia Ceasar qui pourra toucher l’apparition numéro 40 en romanista.

L’arbitre sera Maria Marotta de la section de Sapri (SA) qui a été l’arbitre de la finale de Coppa Italia du 30 mai Roma-Milan que les filles de coach Bavagnoli ont gagné aux pénalties.

Les mots de Manuela Giugliano

En préparation du match, Giugliano a parlé à Roma TV+ en répondant aux questions de Fabiola Rieti.

“Ça n’a pas été une période très facile, surtout parce qu’on venait par trois matches gagnés et après on a fait trois matches pas joués à la perfection comme on voulait. Donc, on a analisé les matches qui ne allés pas bien et on a appris quelque chose en plus par les erreurs.

C’est difficile dire quel est le match où on pouvait faire mieux plutôt quel es autres. Sûrement la Juve, pour comme on a interprété le match et pour comme on l’a joué avec la volonté, l’entusiasme, la determination. Naturellement tous les trois nous derange un peu parce ils étiont points importants.

Sincérement pour Roma-Sassuolo on est beaucoup tranquilles. On nous entraîne bien, on sait ce que nous sommes comme équipe, comme groupe et surtout de ce qu’on a quand on entre tous dans le terrain.

Il y a la volonté de combattre. Il y a la volonté de ramner chez nous les trois points, parce qu’on est la Roma, et je pense que cette société mérite vraiment beaucoup.

Sûrement Sassuolo est un équipe très physique, determine et aggressive. En connaissand mister Piovani, un entraineur qui donne beaucoup de motivation aux joueuses, ça c’est une chose en plus et sûrement ça ne sera pas un match facile.

Quand je suis retournée face à Inter, mais sensations étaient très positives. Naturellement loin de l’équipe pour trois semaines n’a pas était facile, mais retourner sur le terrain et aider l’équipe a était fundamental.

Je me sentait bien, tranquile et calme et on repart de là”.

Trigoria devra être le point pour bien recommencer et remonter le classement.

Un article de Fulvio Buongiorno pour AmoRoma.fr

Fulvio Buongiorno

Correspondant football féminin pour AmoRoma.fr Journaliste pour calciofemminile italia,

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.