Fonseca après le nul contre la Spezia : “Nous avons atteint l’objectif minimal”

Paulo Fonseca qui jouait son dernier match sur le banc de la Roma s’est exprimé après le nul 2-2 qui qualifie les giallorossi pour la première édition de la conférence league.

Conférence de presse parue sur Asroma.com – traduite par AmoRoma.fr

Pouvons-nous dire que l’objectif a été atteint, mais avec tant de souffrances?

« Oui. Nous avons joué la première mi-temps sans agressivité défensive. L’équipe était très passive et en difficulté. En seconde période, nous avons changé d’attitude et d’agressivité. Nous avons marqué deux buts et avons atteint l’objectif minimal ».

Ce match est un résumé de la saison : une alternance de hauts et de bas, ce soir comme le reste de la saison.

« Oui, l’équipe a toujours le mêmes problème. Il est difficile de comprendre certaines choses, mais je pense qu’à la mi-temps les joueurs ont compris que, avant tout, il était important de changer d’attitude, d’agressivité et de vitesse de déplacement du ballon. Cette équipe à la capacité de faire plus ».

Comment expliquez-vous cette ‘légèreté’ dans votre façon de jouer les matchs qui demandent une certaine concentration?

« C’est difficile à expliquer. Nous sommes arrivés ici avec la certitude de devoir gagner le match. Nous l’avons bien préparé, mais il est difficile d’expliquer cette attitude dans la première partie du match. L’équipe a réagi après avoir souffert, et c’est arrivé dans de nombreux matchs… Mais après avoir souffert, il est plus difficile de changer le résultat. Mais c’est avant tout une question mentale pour moi, qui doit changer. ».

Pourquoi cette équipe ne comprend-elle pas que le match dure 90 minutes?

« Comme je l’ai dit, c’est difficile à expliquer. Nous travaillons sur ce dossier. Avant le match, j’avais parlé avec l’équipe de l’importance de ce match pour la Roma, pour les gars qui resteront, mais l’attitude en première mi-temps n’était pas bonne. On pensait qu’avec le maintient gagné, la Spezia n’aurait pas autant voulu gagner. Mais ce n’est pas le cas, en Italie tous les matchs sont difficiles et il faut toujours avoir le maximum de concentration ».

« A la mi-temps, nous en avons parlé et j’ai expliqué aux garçons que cette attitude n’était pas digne de Rome. Ils ont compris et changé de rythme. Mais cela nous est également arrivé dans d’autres matchs. Difficile d’expliquer ce problème mental ».

Erreur RSS : WP HTTP Error: cURL error 28: Operation timed out after 10001 milliseconds with 0 bytes received

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires