A la Une

Mourinho : « Vina et Calafiori OUT à gauche – Pellegrini du voyage – Venezia a du potentiel »

José Mourinho s’est exprimé à la veille du match contre le Venezia FC. Les giallorossi défieront l’équipe de Venise ce dimanche 07 novembre à 12h30 au stadio Pier Luigi Penzo. Match comptant pour la 12ème journée de série A.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Pouvez-vous confirmer que Pellegrini sera avec Venise et que Calafiori ne sera pas là à la place ?

« Vous savez tout, alors pourquoi demander ? Calafiori est blessé et Pellegrini s’est entraîné. Vous savez tout ».

Êtes-vous satisfait du jeu proposé par la Roma ? Et par rapport à ça, les attaquants travaillent beaucoup mais trouvent peu de buts : quel est votre analyse ?

« Si vous comparez les buts marqués et le nombre d’occasions créées, il y a une contradiction. Il y a des équipes qui jouent beaucoup moins, créent très peu : une opportunité, un but ; trois occasions, deux buts. Nous, en ce moment, luttons non pas dans la construction de situations, mais dans leur transformation en but. C’est vrai.
Cependant, ce serait plus inquiétant si nous ne créions rien, si nous n’étions pas capables de dominer les matchs. Dans certains matchs, les choses se passeront différemment et, si nous finalisons tout ce que nous construisons, peut-être qu’un jour nous aurons un résultat vraiment complet. Il faut un peu de patience et de tranquillité ».

Vous parlez souvent des jeunes entraîneurs. Quel est votre avis sur Paolo Zanetti du Venezia et quels écueils le match de demain peut-il cacher ?

« Je ne le connais pas personnellement. Nous avons joué contre lui il y a de nombreuses années, mais moi en tant qu’entraîneur et lui en tant que footballeur. Je peux analyser ce que fait l’équipe, et en ce sens je dis que Venezia joue bien, qu’elle veut jouer, qu‘elle a des principes, qu’elle veut construire, qu’elle est dangereuse en attaque, qu’elle a un jeu direct et joue également bien les contre-attaque. C’est une équipe avec du potentiel. Ce sera certainement un match difficile pour nous »



Compte tenu de l’absence de Calafiori, comment comptez-vous réorganiser la défense ? Avez-vous aimé Cristante en défenseur central ? Ou pensez-vous à Kumbula ?

« Nous avons ces trois options : Cristante, Kumbula et IbanezMancini y sera sans surprise. Evidemment, Ibanez est un central mais peux jouer sur le coté vu qu’il n’y a pas Vina et Calafiori. Mais, je peux également décider d’aligner Ibanez au milieu et Tripi à gauche, qui, même s’il n’est pas un arrière gauche, a une culture tactique et a l’habitude de travailler avec nous. il a déjà joué nous en tant qu’arrière gauche lors des matchs de pré-saison.

Concernant Cristante, oui, je suis content de lui. Il nous a donné ce dont nous avions besoin dans la partie. Il est bon en construction, et pour un milieu de terrain, c’est encore plus facile, car il a plus de temps et plus d’espace.

Les options sont celles-là. Pour les équipes qui ont des effectifs avec deux bons joueurs à chaque poste, c’est facile : si le joueur A ne joue pas, le joueur B joue. Dans un effectif comme le nôtre, quand il y a ces problèmes, il faut s’adapter. Vous devez placer un joueur dans une position qui n’est pas la sienne, en faisant un peu de travail pour terminer un puzzle. Mais même sans mes trois arrières gauches – trois, il y a aussi Spinazzola – je suis confiant de pouvoir trouver un moyen équilibré de construire l’équipe pour demain ».

Contre Venezia, aurez-vous plus de facilité à trouver de la profondeur ? Et peut-il être le match d’Abraham, à la vue de ses caractéristiques ?

« Je ne sais pas s’il sera plus facile de trouver de la profondeur. C’est une équipe équilibrée, où il est difficile de trouver des faiblesses et qui pour moi sera maintenue sans problème. Ce n’est pas une question de Tammy ou pas de Tammy : c’est nous tous. Les trois seuls joueurs à avoir marqué un nombre de buts approprié par rapport à leur position et à leur jeu sont :
Ibanez, qui a marqué ses buts en tant que défenseur.
Pellegrini, qui a marqué ses buts en tant que milieu de terrain
El Shararawy, qui sans toujours jouer en tant que titulaire, a marqué à quelques reprises en championnat et en Conference League.

Les autres sont tous des joueurs qui ont du potentiel, des capacités et même du jeu. Parfois il n’y a pas de jeu, et s’il n’y en a pas, il n’y a alors aucune chance de marquer. Pour nos attaquants, les chances de marquer sont présentes à chaque match. Le temps viendra. Pour moi, Tammy est le même joueur qu’a son est arrivée, qui a très bien fait les cinq, six, sept premiers matchs, et qui reviendra à trouver le chemin des filets. Ce n’est pas un problème. ».

Vous projetez de venir voir des matchs à Rome ?
contactez nous sur AmoRomaTour Calcio Xperience

Villar et Borya Mayoral vous ont-ils donné les réponses que vous attendiez ? Seraient-ils utiles pour redonner du souffle aux joueurs qui ont paru plus fatigués ?

« Je les ai aimés tous les deux. Borja a réalisé deux superbes passes décisives, une pour le but et une autre pour un quasi-but. Il a fourni du mouvement, de la qualité… Il n’a pas eu beaucoup de temps, mais il est bien entré dans le jeu et a aidé l’équipe à changer la dynamique d’attaque et à faire match nul et à presque trouver le but gagnant.

Quant à Gonzalo, c’est comme toujours. Je l’aime avec le ballon, je ne l’aime pas sans le ballon. Et sans le ballon, il doit s’améliorer. Il fait un effort dans ce sens. A l’occasion du deuxième but de Bodo, cependant, on a vu que sans ballon il se débattait un peu dans certaines situations de jeu. Mais quand il a le ballon, l’équipe a fait mieux en seconde période. Il a de la qualité et il aime « dynamiser » le jeu offensif. En seconde période, avec lui et Veretout l’équipe a créé encore plus ».

Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.