Roberto Gualtieri, maire de Rome s’est exprimé sur la victoire de la Roma, Totti, le stadio…

Roberto Gualtieri, actuel maire de Rome et Romanista, a accordé une interview au Corriere dello Sport. Parmi les différents sujets abordés : son amour pour la Roma, la victoire en Ligue des Conférences, Totti et le projet de stade.

Ce trophée est t-il symboliquement le plus beau à vos yeux ?

« Difficile à dire. Je suis encore dans l’émotion et manque de recul. Je me souviens que l’année du scudetto était ma première saison en tant qu’abonné, saison où je n’ai pas raté un seul match. Totti était sur le terrain, il a marqué le premier but contre Parme et tout s’est bien passé. Cette fois, Francesco était dans les gradins avec moi, avec le président de la FIGC Gravina et le sous-secrétaire Vezzali. Nous avons applaudi ensemble pour le but de Zaniolo, mais ensuite nous avons beaucoup souffert. Il semblait que le match ne se terminerait jamais et pour tout le monde, le coup de sifflet final a été une libération. Voir les joueurs soulever la coupe, Mourinho avec eux, la joie des supporters de la Roma et les applaudissements des joueurs de Feyenoord qui se sont battus avec honneur, c’était merveilleux ».


La ville de Rome peut elle faire quelque chose pour la Roma

« Pendant la campagne électorale, j’ai été le seul à ne pas dire où j’imaginais le stade, donc je ne confirme aucune indiscrétion. Nous somme engagé avec la società dans un travail intense et confidentiel. Je vous communiquerai le lieu et le projet lorsque nous aurons effectué les démarches nécessaires. Trop de temps en bavardage a été perdu, maintenant seuls les faits parleront. Je peux garantir que la collaboration entre la municipalité et le club fonctionne parfaitement. Le partage d’une responsabilité commune est la raison de l’excellente relation qui a été créée avec les Friedkins. Ce sont des gens sérieux, forts d’un concret, d’un professionnalisme et d’une confidentialité plus que jamais nécessaires face à des enjeux stratégiques ».


La Roma sans Totti est-ce toujours la Roma ?

« Francesco est un patrimoine de la ville, des supporters de la Roma et de tous les sportifs. Et c’est également une personne extraordinaire et intelligente. Son futur, c’est lui qui le décide ».


En tant que maire, n’avez-vous pas peur que votre passion pour la Roma ne vous coûte, dans une ville où le soutien est aussi un élément de division ?

« J’ai toujours été un fan des Giallorossi, et je ne le cache certainement pas. Mais les Romains sont des gens sérieux et apprécient la sincérité. Être à Tirana était aussi un devoir institutionnel. Si la Lazio avait joué, j’y serais allé quand même. Je suis le maire d’une capitale qui compte deux équipes de haut niveau et j’ai le devoir et le plaisir d’avoir la même attention et le même respect pour les supporters de la Lazio également ».


Source
Romanews

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.