Suivez-nous :


Actualité de Trigoria

Stade et organigramme | Friedkin passe à l’action !

100920_HOME_Fried_1200
photo : asroma.com

Samedi 19 septembre, l’AS Roma se déplaçait sur la pelous du Hellas Verona en match d’ouverture de l’édition 2020/21 de la Série A TIM. Ce match fut aussi la première séance pour les nouveaux dirigeants, Dan et Ryan FRIEDKIN, qui assisteront à leur 1er nul (0-0). Trois jours plus tard, ce résultat se transforme en défaite 0-3 sur tapis vert. Tout ça à cause d’une erreur administrative de la part de l’AS Roma… Erreur de débutants inacceptable, l’heure est au changement !

100920_HOME_Fried_1200
photo : asroma.com

Le 22 septembre, nous apprenons que Pantaleo LONGO, secrétaire général du club, a inscrit – pour le match AS Roma / Hellas Verona – Amadou DIAWARA sur la liste des joueurs de moins de 22 ans, alors qu’il a 23 ans depuis juillet. Le même jour, nous apprenons que ce même secrétaire général, démissionnaire, chercherait à être embauché… au Hellas Verona! Conflit d’intérêt ? Comportement déloyal envers son entreprise? Sans doute. Toujours est-il que que le club de la Capitale va saisir l’opportunité d’interjeter appel de la décision (sur base d’un élément nouveau). L’idée serait de commuer la peine de tapis vert par une amende.


Et FRIEDKIN dans tout ça ? 

Ce genre de comportements non professionnels agace nos dirigeants, qui comptent apporter un vent d’air frais. Contrairement à l’idée reçue, les FRIEDKIN sont bien arrivés à Rome avec un projet, et avec l’idée de changer en profondeur l’organigramme. Et bien qu’une révolution soit un processus qui prenne du temps, les erreurs commises à Verona ont accéléré le mouvement. Le mois d’octobre sera celui du changement dans les fondations du club. Pour cela, Dan et Ryan travaillent tous les jours à Trigoria. L’idée est que la prochaine assemblée générale, qui aura lieu le 29 septembre 2020, soit le point de départ. Tout partira de cette séance.

Renouvellement de toute la structure ?

Ce qui est certain, désormais, c’est que plus aucune personne travaillant pour le club, tant à Trigoria que dans les quartiers administratifs de l’Eur, n’est à l’abri. Le journal Leggo nous apprend que la direction a lancé une enquête interne impliquant tous les départements du club. Du jamais vu !

L’objectif premier est de renouveler toute la structure, en créant une sphère beaucoup plus compacte, harmonieuse et compétente. Les premiers adieux ont commencé avec Pantaleo LONGO, pour sa faute grave. Mais ce n’est pas tout, les prochaines personnes qui devraient quitter le navire sont Mauro BALDISSONI, déjà exclu du conseil d’administration et destitué de son titre de vice-président, mais aussi Guido FIENGA et Francesco CALVO. Manolo ZUBIRIA et Gianluca GOMBAR, impliqués dans le scandale de Verona sont, bien évidemment, sur la sellette. D’un autre côté, sont à risque Morgan DE SANCTIS et Paulo FONSECA, pour leur dernière prise de parole qui ne semble pas passer chez les dirigeants. Une attitude sobre et discrète serait attendue.

Erreur, le groupe n'existe pas! Vérifiez votre syntaxe! (ID: 4)

La question du nouveau stade 

La Gazzetta dello sport nous apprend que Ryan FRIEDKIN s’occupera lui-même de la question stade, dossier prochainement laissé vacant par Mauro BALDISSONI. Ceci se confirme par le fait que le 17 septembre dernier, Marc WATTS, les hommes de l’entrepreneur VITEK, Ryan FRIEDKIN, et Alessandro DAFFINA (administrateur délégué de Rotschild) se sont rencontrés à Trigoria pour la question du stade. Il se pourrait que tout le dossier passe entre les mains des Friedkin.

Dans les prochains jours, la direction de la Roma devrait rencontrer la Maire de Rome, Virginia RAGGI, pour discuter de l’avancement. Virginia RAGGI n’a pas manqué de rappeler sa volonté d’inaugurer le stade, ce qui ne serait pas le cas du parti démocrate, parti de l’opposition. 

+ d’articles sur l’AS Roma







Connect
Inscription newsletter