Suivez-nous :


AS ROMA équipe 1

TOP 20 des plus grosses ventes de la Roma – 10è à 1è place

Alisson Becker
Photo tirée du site blog.redsbet.com

À l’approche de l’ouverture de ce mercato d’été, nous vous proposons un récapitulatif en 2 parties du Top 20 des plus grosses ventes réalisées par l’AS Roma. Les chiffres utilisés pour les prix et les statistiques proviennent de recoupage de différentes sources dont les sites footballdatabase.eu et transfermarkt.fr.

10 – Medhi BENATIA (28M€ / Bayern Munich)

Medhi Benatia

L’un des départs les plus difficile à encaisser sportivement parlant pour les tifosi. Après plusieurs saisons de très bonne facture à l’Udinese il débarque à Rome pour former la charnière centrale avec Leandro Castan. Très vite critiqué lors des matchs de pré-saison pour leur lenteur ils feront rapidement mentir leurs détracteurs en se montrant intraitable pendant toute la saison. Son départ après avoir refuser une revalorisation salariale fera grand bruit, une traitrise pour les uns ou une faute professionnelle de la societa pour les autres son cas aura beaucoup fait parlé. Son aventure munichoise n’aura pas été une grande réussite et il reviendra en Italie chez le rival turinois pour trois années (2016-2019). Il évolue depuis l’été dernier au Qatar.

Bilan (2013-2014): 37 matchs – 5 buts


9 – Hidetoshi NAKATA (28,4M€ / Parme FC)

Hidetoshi Nakata

Acheté à prix d’or (voir notre précédent article sur les 20 plus gros achats de la Roma) il fera figure de remplaçant de luxe durant la saison 2000-2001 du scudetto. La légende nippone sera cédée dès l’année d’après à Parme pour un montant encore record pour l’époque. Il y remportera la Coupe d’Italie dès sa première saison en 2002. Il conclura sa carrière prématurément (à 29 ans, fait rare dans le football) après avoir fait des passages à Bologne, la Fiorentina et enfin Bolton. A ce jour, il est le seul joueur japonais à avoir porté les couleurs romaines.

Bilan (2000-2001): 40 matchs – 6 buts


8 – Erik LAMELA (30M€ / Tottenham HFC)

Erik Lamela

Comme pour Marquinhos il s’agit là d’un coup de Sabatini. Grand espoir du football argentin il arrive à Rome pour une somme relativement importante (15 millions d’euros + divers bonus). Buteur dès son premier match il sera l’une des rares satisfaction de la saison sous Luis Enrique avant de littéralement exploser avec Zeman. Il quitte Rome pour Tottenham à l’arrivée de Garcia pour qui son profil n’est plus indispensable au regard de l’offre reçue et qui devait faire un choix entre lui et Miralem Pjanic. Il entamera sa 8ème saison en Angleterre en Septembre prochain.

Bilan (2011-2013): 67 matchs – 21 buts


7 – MARQUINHOS (31,4M€ / Paris SG)

Marquinhos

Une autre arrivée dans l’anonymat le plus complet, un pur coup sud-américain comme seul Walter Sabatini en était capable. Alors qu’il n’aurait dû être qu’un joueur de complément à l’image de Tin Jedvaj, il ne lui aura pas fallu longtemps pour convaincre Zeman et démontrer son caractère et ses qualités à Rome. Malgré une saison moribonde collectivement et surtout sur le plan défensif Zemanlandia oblige. Il est l’un des seuls qui aura su tirer son épingle du jeu. Son départ au PSG aura permis de financer une partie du mercato d’été de Rudi Garcia avec des coups comme Strootman ou Benatia notamment. Il fait depuis le bonheur du PSG et de la Seleçao.

Bilan (2012-2013): 30 matchs


Tokidoki

6 – Miralem PJANIC (32M€ / Juventus Turin)

Miralem Pjanic

Sa clause libératoire, le prix à payer pour s’offrir une traitrise voilà comment nous pourrions résumer son transfert. Malgré la rivalité avec la Juventus qu’il aura bien connu à Rome avec son grand ami Nainggolan comme principal allumeur de mèche on aurait pu croire qu’il n’oserait pas…et pourtant si! Il aura choisi l’ennemi principal des dernières saisons pour poursuivre sa carrière et ajouter ainsi quelques titres à son palmares. L’absence dans l’entrejeu romain de sa capacité à orienter le jeu et ses coups de pieds arrêtés dévastateurs se sont fait ressentir durant un long moment après son départ.

Bilan (2011-2016): 185 matchs – 30 buts


5 – Antonio RÜDIGER (35M€ / Chelsea FC)

Antonio Rüdiger

Arrivé de Stuttgart sur la pointe des pieds, l’allemand aura su s’imposer à la Roma en toute discrétion match après match. Dur sur l’homme et doté de qualité physique et athlétique indéniable cela aura su faire bien souvent la différence. Avec un athlète comme lui et un Manolas plein de grinta la Roma aura eu une charnière besogneuse mais très solide. Son passage à Rome se sera hélas avéré trop court pour qu’il marque le club de son emprunte.

Bilan (2015-2017): 72 matchs – 2 buts


4 – Kostas MANOLAS (36M€ / SSC Napoli)

Kostas Manolas

Le roc grec qui nous a fait rêver lors de la remontada fait définitivement parti de l’histoire du club rien que par ce fait d’arme. Recruté pour remplacer Medhi Benatia, il aura rapidement pris ses marques pour devenir l’élément défensif indispensable à la charnière romaine durant 5 saisons. Durant toutes ces années, il sera resté fidèle aux couleurs romaines malgré plusieurs sollicitations et même la volonté du club de le céder suite à une offre du Zenith St Petersbourg qu’il repoussera. Une fidélité qu’il finira par bafouer en rejoignant le grand rival du Sud, le Napoli, qui lèvera son option d’achat pour rafler la mise à l’été 2019.

Bilan (2014-2019): 206 matchs – 8 buts


3 – Radja NAINGGOLAN (38M€ / Inter Milan)

Radja Nainggolan

La vente du Ninja belge fut l’un des plus gros crève coeur vécu par les tifosi romains ces dernières saisons. Tombé totalement amoureux de la ville éternelle il s’imaginait terminer sa carrière dans la capitale mais, prétextant une hygiène de vie en décalage avec celle d’un sportif professionnel, la direction sportive de l’époque décida de s’en séparer pendant qu’il avait encore une valeur marchande élevée. Sa vente s’inclura aux échanges de Santon et Zaniolo. Un deal qui, avec le recule, s’est avéré plutôt payant tant Zaniolo s’est révélé brillant et Radja ayant eu lui des difficultés à se montrer depuis aussi régulier qu’à Rome.

Bilan (2014-2018): 209 matchs – 33 buts


2 – Mohamed SALAH (42M€ / Liverpool FC)

Mohamed Salah

La flèche égyptienne aura réalisé deux saisons pleines à Rome. Il termine avec des statistiques éloquente et un titre de meilleur joueur de la Roma pour sa première saison en 2015-2016. Auteur de 34 buts et 21 passes décisives en 83 rencontres disputées toutes compétitions confondues son influence sur le secteur offensif romain aura été prépondérant. Son entente avec Dzeko n’y sera d’ailleurs pas pour rien dans la saison record que le club aura réalisé sous Spalletti. Son remplacement a demeuré le cas le plus épineux du mercato d’été 2017, Monchi ayant longtemps courtisé Riyad Mahrez avant de se tourner vers Patrik Schick… Au 42M€ déboursé par Liverpool pourront s’ajouter un maximum de 8M€ de bonus, pour celui qui a été élu meilleur buteur des deux derniers championnat d’Angleterre.

Bilan (2015-2017) : 83 matchs – 34 buts


1 – ALISSON Becker (62,5M€ +/- 10M€ bonus / Liverpool FC)

Alisson Becker

Arrivé pour 8M€ à l’été 2016, il évoluera durant sa première saison dans l’ombre de Szczesny avant d’être introniser l’année suivante avec la réussite qu’on connait. Il aura été l’un des principaux artisans de la campagne européenne de la Roma qui le verra s’incliner en demi-finale de Champion’s League face à son futur club. Notamment dès la première rencontre de phase de poule face à l’Atletico Madrid où la Roma repartira avec un miraculeux 0-0 acquis grâce à une dizaine d’arrêts de sa part. Malgré une seule saison il est indéniablement l’un voir le meilleur gardien que la magica est connu.

Bilan (2016-2018) : 64 matchs






La Gazetta

Recevez chaque semaine par mail l'actualité de l'AS Roma en Français, le programme des matchs et des lives....

Prochains matchs / Live

29/11/20 à 20h45 : série A – J09
⚽ Napoli / AS Roma

29/11/20 dès 23h00 ▶ Live Youtube
🎙 “Le débrief avec Rabal”

30/11/20 dès 21h00 ▶ Live Instagram
🎙 “La libre Antenne 100% AS Roma”

Articles récents

Articles les plus lus

281120-Naplesroma 281120-Naplesroma

Napoli / AS Roma : 22 joueurs convoqués – Smalling out, Mancini & Ibanez ok

AS ROMA équipe 1

261120-finmatch 261120-finmatch

CFR Cluj 0 – 2 AS Roma | Feuille de match – Europa league 20/21 – J04

AS ROMA équipe 1

261120-cluj 261120-cluj

CFR Cluj / AS Roma – UEFA Europa league J04 [Jour de Match]

AS ROMA équipe 1

251120-squad 251120-squad

Cluj / Roma squad list : Calafiori de retour, Smalling, Ibanez, Kumbulla, Mancini, fazio OUT – UEL J04

AS ROMA équipe 1

Connect
La Gazetta

Recevez chaque semaine par mail l'actualité de l'AS Roma en Français, le programme des matchs et des lives....