Wijnaldum : « Stupéfait par la chaleur des tifosi, ambiance fantastique au stadio ».

Après la présentation aux tifosi lors de Roma / Shakhtar à l’Olimpico, Georginio Wijnaldum a été présenté ce mardi 09 aout 2022 lors d’une conférence de presse à Trigoria. 

Es-tu prêt à jouer dimanche ou penses tu qu’il vaut mieux attendre un peu ?

« C’est vrai, je n’ai pas fait ma préparation physique habituelle cet été, et la saison dernière j’ai aussi moins joué que ce que j’aurais souhaité. Mais cela ne signifie pas que je n’ai pas travaillé.
J’ai beaucoup travaillé avec le groupe au PSG puis j’ai fait un travail individuel, à part, avec les kinés et les entraîneurs. Physiquement, je me sens prêt, préparé. Mais il faut voir comment les choses évoluent au cours de la semaine et quels seront mes temps de récupération physique ».

« C’est donc difficile de dire si je pourrai jouer dimanche. Pour ma part, je suis disponible, mais il faut entendre l’avis des médecins et ensuite le mister prendra la décision finale ».


Klopp t’a défini comme « le milieu de terrain parfait ». Te retrouves tu dans cette définition ?

« Il est difficile de définir le milieu de terrain parfait. Il est vrai que le type de football et le style de jeu de Liverpool me convenait. Donc pour Liverpool probablement oui. Pour une autre équipe je ne sais pas, car ça peut aussi dépendre du type de match. Chacun peut avoir son avis ».

« Quand un coach du calibre de Klopp fait une telle déclaration, cela ne peut que plaire et flatter. Mais il n’est pas évident qu’un milieu de terrain parfait pour une équipe soit parfait pour une autre. Mon espoir – et je travaillerai pour cela – est d’être le milieu de terrain parfait pour la Roma ».


Pourquoi voulais tu tant la Roma ? Et ne penses tu pas que la Serie A est une ligue de deuxième niveau en Europe ?

« J’ai choisi Roma pour la manifestation d’intérêt qu’elle m’a témoignée, pour l’effort qu’elle a fait pour m’avoir et m’amener ici. Ensuite, parce que chaque fois que j’ai demandé à d’anciens joueurs de la Roma comme Salah et Strootman des informations sur la ville et le Club, ils m’ont tous parlé avec enthousiasme. Même Hakimi, qui n’a pas joué à la Roma mais à l’Inter, m’a très bien parlé de ce club et que j’y serais épanoui. Donc, certainement que l’ensemble de ces arguments m’ont convaincu ».

« Je connaissais la Roma parce que j’avais joué contre elle avec Liverpool et l’ambiance à l’Olimpico était fantastique. Donc, j’étais sûr de venir dans un club où je jouerais avec une atmosphère fantastique, avec des tifosi merveilleux qui soutiennent leur équipe. Mais, je le répète, l’engagement que la Roma déployée pour m’amener ici – le directeur Pinto et toute la direction – m’a fait me sentir apprécié, désiré, et cela a contribué à ma décision ».

« Quant à la question sur la Serie A, il est difficile de dire si c’est un pas en arrière par rapport aux autres ligues, car je ne l’ai pas encore essayé. J’ai joué dans plusieurs ligues, dans ma carrière, et jusqu’à présent, la plus compétitive à mon avis est la Premier League. Mais avant d’émettre un avis, je veux tester le championnat de Serie A à la première personne ».

Photo : asroma.com

Quelle est ta caractéristique qui peut être la plus utile pour la Roma ?

« Tout d’abord, je suis venu dans une équipe avec d’excellents joueurs. Avant, on m’a demandé comment était le milieu de terrain parfait, le milieu de terrain complet, et j’ai dit que cela dépendait de l’équipe. Eh bien, d’après la façon dont la Roma a l’intention de jouer au milieu de terrain, je dis que mes caractéristiques sont bien adaptées au type de football que la Roma veut faire, dans lequel les milieux de terrain doivent faire à la fois la phase offensive et la phase défensive. C’est une chose que j’ai l’habitude de faire ».

« Évidemment, il faudra une condition physique optimale. Mais le type de football que la Roma a l’intention de pratiquer correspond bien à mes caractéristiques et vice versa. J’espère que le mariage sera réussi, parfait ».


As-tu parlé à Mourinho de comment préparer cette saison, peut-être en commençant fort pour être compétitif avant la pause ? Et quelle importance a eu l’appel de Mourinho pour te décider à venir à Rome ?

« Je crois qu’il est toujours important de bien débuter, même s’il est encore plus important d’être régulier et de progresser au fil de la saison. Forcément il y aura des difficultés : les victoires et les défaites viendront, parfois on jouera bien et d’autres un peu moins bien. Il peut y avoir des blessés et peut-être faudra-t-il changer le système de jeu.
Alors oui, bien démarrer c’est important, mais plus encore la régularité, le fait de grandir en équipe au fil de la saison. Évidemment, cette année sera encore plus difficile, car la Coupe du monde aura lieu en hiver, donc en novembre il y aura une pause de plusieurs semaines ».

« Quant au rôle du Coach, à vrai dire on s’est parlé alors que les négociations étaient déjà à un stade avancé. Il n’a donc pas eu besoin de me persuader ou d’insister pour venir. Il m’a également remercié d’avoir manifesté l’intérêt de venir dans ce club et quand je suis arrivé, nous avons parlé de football ».

« Pour Mourinho, sa vitrine parle : les titres qu’il a remportés, les équipes qu’il a entraînées. N’importe quel joueur aimerait travailler avec lui, y compris moi. Alors oui, quand il m’a parlé, il m’a donné envie de venir ici. Mais les négociations étaient déjà à un stade avancé ».


Qu’avez-vous ressenti à l’occasion de votre première au stadio Olimpico avec le maillot de la Roma ? Et comment se sont passés ces premiers jours de travail à Trigoria avec tes nouveaux coéquipiers ?

« Sensations et impressions excellentes. L’ambiance au stade était vraiment particulière, extraordinaire. Je savais que j’allais retrouver une bonne ambiance, car j’ai déjà joué ici en Ligue des champions. Mais, vraiment, cet accueil m’a vraiment époustouflé. Aussi parce que je suis une personne timide et que toute cette chaleur m’a surpris : ce qu’ils ont fait pour moi et pour l’équipe. Ce que ces tifosi sont capables de faire ne cesse de m’étonner ».

« Quant aux coéquipiers, le jour où je suis arrivé à l’hôtel puis que j’ai rejoint l’équipe, pour le dîner au restaurant, j’ai tout de suite éprouvé de belles sensations. Eux aussi ont montré qu’ils étaient contents que je sois arrivé. Et se sentir populaire est important pour un joueur ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.