A la Une

Mourinho : « Une grande Roma – Veretout est notre tireur n°1 – Abraham grandi » Juventus / AS Roma

La Rome tombe à Turin sur un but de Kean en 1ère mi-temps. José Mourinho a répondu aux journalistes en fin de match.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Qu’avez-vous déjà amélioré et que manque t-il pour marquer des points sur des terrains comme ceux-ci ?

« Aujourd’hui, je dis seulement qu’on a vu une grande Rome et je l’ai déjà dit aux miens. Évidemment, on parle d’une défaite et de zéro point, on regarde le classement et on n’a pas marqué de points. Mais c’était une grande Roma à tous égards. Je dois féliciter le staff, le service médical qui a travaillé pour rendre les joueurs disponibles et les joueurs eux-mêmes qui ont fait de gros effort pour jouer malgré quelques difficultés.
Ils ont tous travaillé ensemble en essayant de jouer un grand match. Un match joué avec beaucoup de concentration, de confiance et de courage. C’est évidemment une défaite et ce sera toujours une défaite pour moi. Mais si je regarde le projet, j’observe la croissance de l’équipe et de sa façon de jouer. Je me trompe peut-être, j’ai peut-être un avis différent du vôtre, mais pour moi l’équipe qui méritait le plus de gagner aujourd’hui a perdu. C’est comme ça, c’est le football ».

Que pensez-vous du penalty ? Avez-vous plus de regrets pour les trois dernières minutes du temps additionnel ?

« Bien sûr, parce que c’est une chose évidente, qui démontre notre intention. Et c’est différent de l’épisode du penalty, que je ne veux pas commenter. Je n’ai pas toutes les données entre les mains, je n’ai pas vu et je veux essayer de m’isoler de cet épisode pour me concentrer sur tout ce que mon équipe a fait. J’espère que quelqu’un dira publiquement tous les mots dits par la Juventus dans les vestiaires, car l’équipe le mérite ».

Quels mots ?

« Ils ont très bien joué, ils ont étés en grandes difficultés et ils savent parfaitement comment le match s’est terminé, car ce sont des professionnels. Il y a quelques années, j’ai gagné ici sans le mériter et aujourd’hui j’ai perdu alors que mon équipe, avec ses qualités et ses limites, ne le méritait pas. Nous avons joué un match qui montre clairement la direction dans laquelle nous allons. Mais, je le répète, une défaite est une défaite et la cruelle réalité des chiffres est que nous avons pris zéro point ».

Vous dites que la Juventus vous a complimenté ?

« Bien sûr ».

Que s’est-il passé entre Abraham et Veretout ? Avez-vous dit quelque chose ?

« Abraham est un garçon courageux et confiant. Il était dans l’action du penalty et quelques minutes avant, il a eu une action individuelle où il a lui aussi entraîné l’équipe. Je pense qu’il est dans un moment de grande confiance. Nous avons une ligne structurée aux tirs au but : Veretout est le premier, puis il y a Pellegrini et Tammy est le troisième. Cependant, à ce moment là, s’il y a quelqu’un qui décide de tirer le penalty et que Jordan lui laisse, ce n’est pas un problème pour moi. Super match de Tammy et super match de Jordan.

Vous projetez de venir voir des matchs à Rome ? contactez nous sur AmoRomaTour Calcio Xperience

J’ai dit aux joueurs que lorsque vous jouez ces matchs, vous ne devez pas rentrer chez vous avec du regret. Vous devez terminer en sachant que vous êtes grand, égal à vos adversaires et même meilleur qu’eux. Nous avions un plan de match, nous avons complètement stoppé leurs contre-attaques. Nous avions mis en place une structure où nous avons joué assez haut, et malgré cela, nous étions en contrôle absolu de leurs contre-attaques. Et ce, malgré le fait que la Juventus ait des joueurs très fort en contre, comme Cuadrado et Chiesa.
Évidemment, quand on affronte une équipe qui défend bien comme la Juventus, et avec les deux profs ensemble (Chiellini et Bonucci, ndlr), ce n’est pas facile. Mais on a fait quelque chose de plus pour gagner ou au moins rentrer à la maison avec un match nul. A la mi-temps, j’ai dit aux joueurs qu’on ne ferait pas de match nul sur ce match. Soit on le gagnerait, soit on le perdrait, car si on marquait, ils seraient en grande difficulté.

Le problème, c’était de marquer contre une équipe qui se sent bien. Et dans cette situation de bloc bas, ce n’était pas facile. Mais nous avons bien joué, félicitations aux miens. C’était une grande Roma et je suis content de l’évolution de l’équipe ».

Abraham a-t-il déjà tout appris sur notre football ?

« Notre championnat est différent du sien. Sa façon de jouer défensivement est différente de ce que nous voulons faire. Nous avons différentes positions tactiques avec le ballon, mais sans le ballon nous commençons toujours par le 4-4-2 et il est très important que lui et Pellegrini connaissent parfaitement les moments. Les moments quand appuyer ou quand fermer les espaces. C’est le travail d’un 9 typique ici. Alors qu’en Angleterre, le 9 reste haut. Bien sûr, Abraham a toujours la possibilité de prendre la profondeur, mais nous ne sommes pas une équipe de contre-attaque, nous devons défendre avec le bloc du 4-4-2.

Il apprend et fait les efforts nécessaires pour s’adapter à cela. Cependant, c’est un bon garçon, avec ces gestes instinctifs. Nous sommes heureux de l’avoir, ainsi que nous sommes heureux d’avoir tous les garçons sur le banc, qui doivent évidemment grandir pour atteindre le niveau d’une équipe comme la nôtre. Une équipe qui a pour projet d’arriver le plus haut possible ».

Erreur RSS : WP HTTP Error: cURL error 28: Operation timed out after 10001 milliseconds with 0 bytes received

Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.