A la Une

Mourinho : « Ce sera très difficile – Bodo est une bonne équipe et les conditions seront difficiles » – Bodo / AS Roma

José Mourinho s’est exprimé depuis la Norvège lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match. Les giallorossi défieront demain le Bodo Glimt à 18h45 à l’Aspmyra Stadion. Match comptant pour la 3ème journée de phase de groupe de la Conference League.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Compte tenu du bon résultat lors de la précédente journée en Ukraine ou vous aviez fait beaucoup de turnover, est-il possible d’imaginer un tel choix pour demain également ?

« Oui. Ce sera dur : terrain synthétique, match difficile, un trajet de quatre heures, plus quatre autres heures pour le retour, le match de dimanche, et Cagliari deux jours plus tard et enfin un autre match de Serie A… c’est difficile. Nous n’avons pas beaucoup de joueurs et certains ont quelques petits problèmes. Nous serons forcé de faire un peu de turnover. C’est comme ça ».

Quelle est la différence entre un terrain synthétique et un terrain naturel ? Grande ?

« Enorme. Évidemment, les conditions climatiques sont très difficile. Mais c’est normal dans les pays nordiques, je n’émets aucune critique. Je peux dire que nous ne pouvons pas risquer des joueurs qui ont des antécédents de blessures, comme Zaniolo et Karsdorp avec un terrain artificiel, dans de telles conditions. Mais je tiens à dire que je suis personnellement heureux d’être ici.
J’ai beaucoup de matchs européens derrière moi, mais je ne suis jamais allé en Norvège, et jamais dans un endroit aussi beau que Bodo, où il y a des amoureux du football qui ne pourront peut-être pas assister à un bon match dans ces conditions, mais qui ressentiront l’excitation d’un match d’UEFA. Je suis content d’être ici, j’espère juste que demain tout se passera bien pour tout le monde ».

Comment voyez-vous le défi contre Bodo/Glimt ? Avez-vous noté les noms de quelques joueurs ?

« Je n’aime pas nommer des joueurs, car si je le fais, ce sera certainement une source de motivation pour eux. Mais en analysant l’équipe, je peux dire 4 choses : Je considère Bodo/Glimt comme l’équipe la plus difficile du groupe. Une équipe très bien organisée, qui sait jouer et qui a défini des principes de jeu. Et surtout ici, ce sera un match très difficile pour nous ».



Quelle est votre réaction froide après Juventus-Roma ? L’avez-vous déjà mis dans le passé et n’y pensez plus ?

« Après le match, j’ai analysé la performance de mon équipe et je ne voulais pas analyser celle de l’arbitre. Et je suis vraiment heureux comme ça. Car dans la froideur et la tranquillité de l’analyse d’après-match, si je dois reparler de mes joueurs, ce ne sera que pour répéter ce qui a déjà été dit. Et en ce sens ce n’est pas un match à oublier, mais à retenir : pour la façon de jouer, pour l’attitude que je veux voir même contre des équipes à plus haut potentiel que la notre. Alors je dirais juste les mêmes mots.
En ce qui concerne l’arbitrage, je suis très heureux de n’avoir rien dit et je préfère continuer à ne rien dire. Car sur le moment, l’accent était mis sur le but-pénalty / penalty-but, alors que quand vous analysez le match, il y a tellement de choses à dire… de la première à la dernière minute. Je préfère donc continuer comme ça, en restant concentré sur la performance de mon équipe ».

Pourriez-vous changer 10 joueurs ? quelles seront vos force pour voir une Roma à la hauteur de la situation ?

« Les 6 points que nous avons avec encore deux matchs à jouer à Rome nous donnent une certaine tranquillité d’esprit. Mais je veux jouer en essayant d’oublier cette situation positive : il y a un match à jouer, il y a un match à gagner. Nous ne ferons pas onze changements, mais nous en ferons quelques uns. Et nous avons droit à cinq remplacements, ce qui parfois en Serie A est un moyen pour de nombreux entraîneurs d’essayer de changer de jeu. En Serie A, je n’ai pas ce privilège, mais en Conference League je l’ai, car sur le banc j’aurai des éléments capables de changer le match. Nous avons essayé de travailler sur la structure du jeu. Nous avons analysé avec le plus grand respect le Bodo, qui a plus de qualité que le CSKA et le Zorya. C’est pourquoi je dis que ce sera un match très difficile pour nous ».

Vous projetez de venir voir des matchs à Rome ? contactez nous sur AmoRomaTour Calcio Xperience

Pouvez-vous nous parler de la condition de Zaniolo ? Pourra-t-il récupérer pour Naples ?

« Oui, il peut récupérer pour Naples. Il a des antécédents médicaux à respecter. C’est un garçon qui a beaucoup souffert et c’est sa première saison après cette grande souffrance. En cela, ses peurs et ses moments d’incertitude doivent être respectés. Et quand c’est comme cela, mieux vaut se reposer et rester chez soi. Ce n’est pas bon pour quelqu’un qui s’est fait deux fois les croisés de jouer dans ce genre de conditionsKarsdorp, qui a des antécédents médicaux plus difficiles, doit également être protégé. Mais je pense qu’il n’y aura pas de problèmes pour Naples ».

Avez-vous peur des conditions météorologiques ?

« Non. Elles seront ce qu’elles seront. Le football est le football, le football est aussi un sport qui se joue en hiver. Fondamentalement, c’est un sport pour les gens qui aiment le football. Je crois que ce qui poussera les gens à quitter le confort de leur foyer demain pour venir au stade, c’est l’amour du football. Ce sera plus difficile pour nous que pour les joueurs de Bodo – c’est clair – mais c’est le football. J’espère juste que personne ne sera blessé. A part ça, profitons du match et jouons dans ces conditions aussi ».

Quelle attitude tactique attendez-vous de Glimt ?

« Ils jouent toujours avec la même organisation tactique. Ils ont leur propre façon de défendre, de presser, de jouer et de faire les transitions. Je ne peux qu’analyser ce qu’il est possible d’analyser : les matchs du championnat norvégien et ceux du plateau européen. Nous avons tout vu, en essayant d’apprendre à connaître leurs joueurs et leur façon de jouer. Ils semblent vraiment équilibrés et je ne pense pas qu’ils changeront quoi que ce soit de fondamental ».

Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.