Mourinho : « Nous n’avons jamais cherché à gérer le but d’avance – Nous sommes en quart et pouvons maintenant penser au derby »

José Mourinho s’est exprimé suite à la qualification de la Roma pour les quarts de finale de la Conference League. Une qualification obtenue dans la douleur dans les arrêts de jeu de la seconde période (1-0 Roma à l’Aller / 1-1 au retour).

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Nous nous attendions à plus de qualité de la Roma. L’Europe est toujours difficile.

« Nous attendons plus de qualité de tout le monde, pas seulement de la Roma. Cependant, à la fin, l’un rentre à la maison et l’autre va au tirage au sort. Heureusement, nous allons au tirage au sort ».


Un aspect positif est la capacité qu’a cette équipe à être déterminée et forte dans les derniers instants : elle a du caractère.

« C’est une équipe avec des limites, à différents niveaux. Pourtant, s’il y a quelques mois tout le monde disait que nous n’avions pas la capacité de contrôler le résultat, maintenant c’est le contraire qui se dit, on parle de notre capacité à résister à la pression des adversaires dans les derniers instants. C’est une bonne qualité, mais je ne pense pas que ce soit éternelJe ne pense pas que dimanche sera pareil ».

« Maintenant, nous sommes dans cette vague positive d’être déjà – je ne sais pas exactement – huit, neuf, dix matchs sans défaite. Et aujourd’hui le point positif c’est que sous 1-0, dans une situation de grand risque, dans une situation où une autre équipe essaie de défendre et de jouer la prolongation qui donne plus de temps de marquer, on a plutôt joué jusqu’au bout pour essayer de terminer le match dans les 90′. Cependant, si on me le permet, je veux dire que nos adversaires ont été bons ».

« Parfois, on a tendance à dire que les autres sont faibles, qu’ils n’ont pas bien joué, mais je dis que je ne connaissais pas l’entraîneur, et je dis qu’il est très bon. Ils ont joué de manière fantastique : la dynamique des trois défenseurs est leur mérite. Je suis content de la qualification en quart ».

« Evidemment, je le suis moins d’avoir du jouer ce soir avec tant de joueur qui devront jouer le derby pendant que les joueurs de la Lazio, était ce soir à la maison à fumer une cigarette avec Sarri ».


Est-ce que ce match devait se jouer comme ça  ?

« Nous avons préparé le match dans le seul objectif de le gagner. Nous n’avons jamais pensé à tenir le score en nous disant qu’avec un nul, on passait le tour. Il n’y a pas de jours de travail quand on joue beaucoup, mais on a préparé ce match pour le gagner.
Il me semblait que jusqu’au but fantastique du 1-0, de ce gars qui a tellement de qualité avec son pied gauche, le match ne disait pas qui avait le contrôle ».

« A la mi-temps, j’ai dit aux joueurs de réfléchir à trois choses. L’une était les ballons inactifs, qu’il fallait Contrôler. La seconde : quand un de leurs défenseurs a le ballon sans pression, il faut faire attention à la profondeur, car ils le cherchent toujours la profondeur et donc il faut faire attention aux seconds ballons. La troisième chose est que lorsque nous perdons le ballon, nous ne sommes pas équilibrés ».

« Nous n’avons eu des problèmes que sur le troisième point, car nous avons perdu des ballons très facilement, les deux attaquants ont perdu tous les ballons. Au milieu de terrain, ils ont perdu beaucoup de ballons et il en est de même pour les arrières latéraux sortants ».

« Nous n’avons pas fait un bon match d’un point de vue technique. Cela semble d’un point de vue tactique, mais c’était technique. On a bien défendu, mes défenseurs ont plutôt bien fait. Nous avons eu le caractère pour jouer un match à la limite. Souvent, comme cela s’est produit pour Ajax-Benfica, il suffit de marquer un but et au revoir. On était là, à deux doigts d’encaisser un but dans les dernières minutes, mais on n’a pas eu peur ».

« El Shaarawy ne jouait pas en tant que cinquième, mais en tant que troisième attaquant. Je suis désolé pour eux, je ne veux pas dire que c’était mérité à 100%, car ils ont tellement fait. Mais c’était nous, dans les deux matchs, si on arrive à les mettre ensemble… Là c’était très dur, pour des conditions différentes. C’est la fin de l’histoire ».

« Pensons maintenant au Derby. Comme je l’ai déjà dit, avec tout le respect que je lui dois, Maurizio (Sarri, ndlr) fume sa cigarette aujourd’hui, pendant que moi, je rentre chez moi pour réfléchir à la façon de récupérer ces joueurs ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.