A la Une

Zaniolo : « Gagner la Conference League serait un point de départ et non un point d’arrivée ».

C’est sur le site de l’UEFA que Nicolò Zaniolo s’est exprimé après son triplé face au Bodo/Glimt. Un triplé qui a permis à la Roma de rejoindre les demi-finales.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

« Le match parfait contre Bodo »

« C’était le match parfait. Nous avons accompli la phase défensive comme offensive de manière exceptionnelle. Quant au triplé, je suis très content car j’ai aidé l’équipe à gagner le match et à se qualifier. Concrètement, sur le premier but, quand tu vois Lorenzo te regarder, tu n’as qu’à partir parce que tu sais que le ballon va t’arriver…  ».

« La passe décisive de Zalewski ? Il a fait la transition offensive parfaite. Ensuite, j’ai vu l’espace derrière le défenseur et je me suis jeté dedans, je dois dire qu’il a était très bon pour donner le ballon et j’ai été bon pour finir. Nous avons également été bons sur le quatrième but, on savait qu’ils viendraient ici avec une ligne défensive haute. (…) L’action s’est parfaitement déroulée  ».


« Marquer n’est pas mon obsession »

« Marquer n’a jamais été mon obsession. Je préfère faire une belle performance et gagner le match même sans marquer. Heureusement, j’ai réussi à marquer trois buts et à aider l’équipe, donc je suis encore plus heureux ».

« Mon premier tripléJe l’avais rêvé ainsi ! Je ne l’avais pas imaginé. Stade plein, 65 mille personnes et quarts de finale d’une coupe d’Europe, le match décisif de l’année. Oui, je l’avais rêvé ainsi. A vrai dire, au début du match c’était difficile de penser que ça pouvait arriver, mais au final j’ai réussi et je suis très content ».


« Mourinho sait gagner »

« Mourinho est l’un des entraîneurs les plus forts du monde ! Il a inculqué à chacun d’entre nous l’art de ne jamais baisser les bras, d’être toujours sur place, de s’unir les uns aux autres pour ramener les résultats à la maison. Et on espère gagner quelque chose avec lui ».

« Dès le premier jour où nous nous sommes rencontrés à Trigoria, nous avons immédiatement travaillé jour après jour et petit à petit pour essayer de faire quelque chose d’important cette année. Avec un coach qui sait gagner, je pense qu’on a plus de chances ».


« Leicester est fort, mais nous aussi »

« Nous jouons une demi-finale européenne. Leicester est une équipe solide. Ils courent beaucoup, c’est une équipe physique, l’équipe anglaise classique. Mais nous sommes forts, nous sommes la Roma, nous avons montré cette année que nous pouvions jouer avec tout le monde : nous n’avons pas peur et allons jouer le match avec nos cartes et avec nos moyens ».

« Gagner la Conference League serait une grande fierté, ce serait un point de départ et non un point d’arrivée. Pour les supporters, cela signifierait beaucoup, comme pour nous ! 14 ans d’attente pour un titre, c’est un peu trop. longtemps. Alors nous cette année on va essayer de le ramener à la maison ».

« En ce qui concerne ma relation avec les supporters, elle a toujours été parfaite, exceptionnelle : ils ont toujours été à mes côtés, même dans les mauvais moments des blessures. Peut-être que j’y ai reçu encore plus d’affection que lorsque je joue : je n’ai qu’à remercier les fans. Ils seront toujours dans mon cœur ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.