A la Une

Mourinho : « Rupture avec les joueurs ? mensonge. Pellegrini et Abraham OK »

José Mourinho s’est exprimé depuis Trigoria ce samedi à 15h30 à la veille du déplacement sur la pelouse de Sassuolo. Match qui aura lieu ce dimanche 13 février à 18h00.

Traduction française AmoRoma.fr – source : asroma.com

Quelle réponse attendez vous de vos joueurs demain ? Et concernant la façon dont vous avez été éliminé en Coppa Italia.

« Quelle façon ? Pendant 12 minutes, on a fait un match horrible et après on méritait beaucoup plus, on a très bien joué. Et la frustration vient du fait que nous pouvons jouer face à face contre l’équipe la plus forte d’Italie, ou du moins les champions d’Italie. Nous l’avons fait et nous méritions beaucoup plus que ce que nous avons obtenu. On est frustrés car pendant 12 minutes on a vraiment mal fait, on a encaissé un but et on aurait pu en encaisser deux ou trois ».

« Quand tu joues contre une super équipe comme l’Inter, si tu as le sentiment que pendant 90 minutes tu n’as aucun moyen de les affronter, tu en ressorts en te disant ” ils sont très fort, nous n’avons eu aucune chance”. Mais au lieu de cela, après la 12e minute et je ne veux pas dire jusqu’à la fin, car après le 2-0, la situation change, c’est nous qui aurions pu marquer : nous aurions pu marquer trois buts à San Siro contre l’Inter ».

« Pour cela, le sentiment est négatif d’avoir fait rire les gens pendant 12 minutes, mais aussi un sentiment positif et une grande confiance car nous avons fait un bon match. Le match de demain, c’est une autre histoire : il n’y a plus la Coupe, il y a le championnat. Et demain c’est un match de championnat ».


Concernant l’épisode du vestiaire qui a fait grand bruit, il y a quelqu’un qui a été déçu en Serie C. Un commentaire ? Et puis : étant donné que lorsqu’il vous est arrivé de tenir un discours similaire, après Bodo, quatre joueurs ont été exclus pour les matchs suivants, y aura-t-il ce type de mesures pour demain ?

« Tout d’abord, par rapport à ce que vous avez défini comme ‘épisode du vestiaire’ : j’ai toujours eu pour principe que ce qui se dit dans le vestiaire reste dans le vestiaire. Par conséquent, je ne parle pas de ce que j’ai dit. Cependant, je ne suis même pas en mesure de dire que ce n’est pas vrai que j’ai parlé dans le vestiaire. Mais je ne dévoilerai pas le contenu ».


Quelqu’un a été offensé par ce qui est sorti

« Je peux dire que c’est un gros mensonge. Personne n’a été offensé. C’est une invention de médias de Rome… ».


Je voulais dire qu’un club de Serie C s’était offensé.

« Je suis entièrement d’accord. Il y a un joueur qui a dit que même pour jouer en Serie C il fallait quelque chose (Romano Perticone de la Cittadella, ndlr)… Il a dit la vérité : pour jouer en Serie C, en Serie B, au football, il faut un certain type de personnalité. S’il a été offensé, je m’en excuse car il a vraiment raison. Je pensais que vous faisiez référence aux histoires sorties, et qu’aujourd’hui j’arriverais avec les marques des poings. C’est le gros mensonge ».

« Les joueurs m’ont dit qu’ils aiment beaucoup la façon dont je travaille avec eux. Ils m’ont dit exactement cela. Ils m’ont dit que tout au long de leur carrière, ils avaient eu des entraîneurs qui parlaient totalement différemment de moi. Avec moi il n’y a pas de secrets, je parle en face et donne la parole aux joueurs. Quand je parle, je n’ai pas l’intention de faire un monologue. Je ne changerais pas même s’ils me le demandaient, mais ils m’ont aussi dit qu’ils ne voulaient pas que je change, parce que c’est ce qu’ils voulaient ».

L’épisode du vestiaire

« Ce que vous appelez un ‘épisode de vestiaire’, c’est du travail pour moi. C’est entrainer. C’est dire où nous avons mal agi. Pensez-vous que je ne devrais pas analyser le premier but que nous avons encaissé ? Pensez-vous que je ne devrais pas demander des comptes à Ibanez pour ce passageQue je ne devrais pas dire à Rick (Karsdorp, ndlr) que ce que Perisic a compris, il aurait du le comprendre aussiA Mancini qu’il ne doit pas rester à mi-chemin, et que soit il sort sur Perisic, soit il reste au premier poteau ? Et dire à Smalling qu’en jouant avec trois défenseurs dans la surface, il doit prendre le mouvement des attaquants dans la surface ? Ce n’est pas l’espace qui marque le but, c’est le joueur qui marque le but. L’espace est marqué, pas le joueur. Je dois les entraîner et mes joueurs m’ont dit ‘bravo mister, c’est ce qu’on veut’. ».

« Pour cette raison, en ce qui concerne l’histoire qui est sortie d’un problème entre moi et mes joueurs, j’aurais pu utiliser de très mauvais mots utilisés à l’époque de l’Inter, mais je ne veux pas le faire. Je ne veux pas les répéter. Douze ans, c’est long. Mais ce sont uniquement des mensonges, d’accord ? ».

« On a perdu un match, on a travaillé sur le match. Nous avons parlé après le match, oui mais également parlé ici à Trigoria. Nous avons travaillé et analysé les choses qui n’allaient pas bien. Cela fonctionne. Tout le reste est un mensonge total ».


Je voulais savoir s’il y aurait des exclusions comme après Bodo.

« Non, ils seront tous appelés. Le seul exclu est Zaniolo, mais c’est l’arbitre qui l’a exclu »


Comment vont Abraham et Pellegrini ?

« Pellegrini va bien mais évidemment il a besoin de trouver du rythme. Abraham va bien aussi ».


Vous avez lu les déclarations de Dzeko au Daily Mail ?

« Je ne veux ni savoir ni commenter. Je n’ai pas lu et Dzeko est un joueur de l’Inter ».


Après 34 matchs officiels, vous êtes toujours à la recherche de la meilleure Roma. Pouvez-vous imaginer que dans cette dernière partie de la saison, nous verrons une Roma avec une continuité du point de vue du systeme ?

« Non, nous continuerons à chercher ce qui est le mieux pour nous, avec les joueurs dont nous disposons, en essayant toujours de gagner le prochain match. Si demain nous devons jouer avec un système complètement différent, parce que nous pensons que c’est le moyen de gagner le match, il n’y a aucun problème à l’adopter ».


Au-delà de San Siro, êtes-vous vraiment satisfait de ce que fait la Roma ? Ne pouvons-nous pas attendre plus ? Mourinho est-il vraiment content de la Roma ?

« Content de la Roma ? Je ne comprends pas. J’aimerais être au San Siro à 2-1 après 45 minutes. Je voudrais que le tir de Zaniolo soit dedans. J’aimerais qu’au début de la seconde mi-temps, nous soyons à 1-1au lieu de 2-0. Si on me demande si je suis content, évidemment que non je ne le suis pas ».


Vous avez répertorié un certain nombre de black-out : comment travaillez-vous pour les éliminer ?

« Analyser les matchs. Dormir ici. Travailler 24 heures. Préparer au maximum le travail des joueurs. Essayer de tout faire sur le terrain, quand il y a peu de temps pour travailler sur le terrain et quand ce n’est pas possible de le faire sur le terrain, analyser les matchs avec les joueurs. Que voulez-vous que nous fassions différemment ? ».


Je vous demande, je ne suis pas entraîneur.

« Effectivement, tu es journaliste. Alors n’écris jamais de mensonges, jamais. Écris toujours la vérité ».


Dionisi lors de la conférence de presse a déclaré qu’il y avait une différence technique entre Sassuolo et la Roma et que Sassuolo devait avoir plus envie de bien faire.

« Différence technique ? Je ne suis pas d’accord. C’est un collègue, mais nous pouvons avoir des opinions différentes. Je ne peux pas construire à partir de zéro comme il le fait avec Maxi Lopez et Ferrari. Ils ont une qualité technique supérieure, ils sont très bons ».


Êtes-vous satisfait des entrainements de cette semaine ? Et doit-on s’attendre à quelque chose demain ? Je suppose qu’Abraham sera associé à Félix.

« Je ne vais pas vous dire qui joue, je ne vais pas vous dire quelle forme nous allons utiliser. C’est une question de football, mais je ne veux pas vous répondre. Il est évident que si Zaniolo ne joue pas, quelqu’un va jouer là-bas, ou alors avec 3 attaquants. Et jouant avec trois attaquants, Tammy aura le 9 et les autres un peu plus sur les ailes ».

« Nous avons très bien étudié Sassuolo, mais même en les étudiant bien, il est difficile de jouer contre eux. Ils ont une qualité de jeu vraiment élevée, avec une construction ascendante fantastique. Au-delà de cela, Dionisi est un grand entraîneur, c’est une équipe construite par un entraîneur qui a eu beaucoup de temps pour travailler sur ces principes. C’est une équipe très stable et ce sera un match très difficile pour nous ».


Erreur RSS : WP HTTP Error: cURL error 28: Operation timed out after 10001 milliseconds with 0 bytes received

Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.