Mourinho et Pellegrini s’expriment après la défaite 1-2 sur la pelouse de Ludogorets

José Mourinho et Lorenzo pellegrini se sont exprimé après la défaite lors de la première journée de la phase de groupe d’Europa League. Une défaite qui arrive quelques jours après celle contre Udinese (0-4).

Traduction française : AmoRoma.fr

Les déclarations du Mister.

Le score ne reflète pas le match. Pendant 70 minutes, vous avez eu le contrôle total du match. Que s’est-il passé ensuite ?

« C’est également mon sentiment. Je ne veux pas dire que nous avons fait un match fantastique, car ce n’est pas vrai, mais cela semblait plus que suffisant pour gagner ou du moins ne pas perdre. Avant leur but, c’est nous qui avions les opportunités. Après leur but, nous avons traversé un moment difficile dans les cinq à six dernières minutes ».

« Nous avons eu une belle réaction et les occasions pour faire match nul. Le match nul est arrivé mais ensuite ils ont marqué un autre but. Il semble que dans ces derniers matchs, tout se passe contre nous. Cependant, Dieu merci, ce ne sont pas des matchs à élimination directe, Dieu merci, il y a six matchs et il en reste cinq ».

« Évidemment, une victoire le premier jour vous met dans une position plus confortable, et inversement une défaite vous laisse sous pression. Mais il faut regarder devant : la semaine prochaine avec Helsinki on doit obligatoirement prendre les trois points ».


Où pouvez-vous faire plus ? Où peut-on espérer une amélioration ? Département défensif peut être ?

« Je n’aime pas parler du département défensif, car pour moi c’est une équipe qui défend, ce ne sont pas trois ou quatre joueurs qui sont dans le département. Pour moi, c’est la façon dont l’équipe défend. A vrai dire, le deuxième but est une conséquence de l’émotion : l’équipe obtient le nul mais ne pense pas que le match nul est suffisant, et continue à jouer en prenant des risques. Pour moi, le deuxième but est hors contexte. Mais la vérité est que cela transforme un match nul en défaite ». 


Un mot sur la disparition de la reine Elizabeth.

« Je suis vraiment désolé. Je ne suis pas un étranger en Angleterre, c’est ma maison, c’est ma famille. Nous y habitons depuis de nombreuses années. Je suis convaincu que 100% des gens respectent cette grande dame, que je ne définis pas comme Majesté mais comme ‘grande Dame’ ».


Les déclarations du capitaine.

Votre sentiment sur ce match ?

« Nous avons eu beaucoup d’occasions, c’est dans un moment comme celui-ci que nous devons rester unis pour essayer de récupérer le plus rapidement possible. Lundi on a un match fondamental à gagner en championnat, aujourd’hui malheureusement on doit plus parler des occasions qu’on a ratées plutôt que de l’inattention défensive ».


Parfois, ce sont les épisodes qui peuvent faire la différence, comme le ballon Mancini à Udine. C’est dans des moments comme ceux-là qu’il faut continuer à travailler.

« Bien sûr. Il ne faut pas arrêter d’être enthousiaste, il faut continuer à travailler dur comme on le fait toujours à Trigoria lors des entraînements quand on prépare les matches. Il est juste et normal de penser que quelque chose de plus peut être fait ».


Jouer tous les trois jours peut-il vous aider à oublier tout de suite ces défaites ?

« Absolument oui. C’est important de jouer tous les trois jours, même s’il y a des difficultés car il nous manque malheureusement quelques joueurs qui pourraient alterner, mais c’est le moment de rester encore plus unis. Nous avons perdu deux matchs, nous devons faire en sorte que cela ne se reproduise plus dans l’année. Il faut partir immédiatement, à partir de lundi ».


Source
asroma.com/it/

Oddi Stephane

▶ Consultant digital marketing freelance 📝 Créateur et rédacteur du blog AmoRoma.fr 📍 Rome depuis 2019 - Originaire d'Avignon (France)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.